TSEVIE :DES OPERATIONS D’ETABLISSEMENT DU CERTIFICAT DE NATIONALITE AUX ELEVES DES LYCEES

Spread the love

La direction du sceaux, de la nationalité et de l’identité civile en collaboration avec le Programme d’Appui au Secteur de la Justice (PASJ) et l’appui financier de l’Union Européenne (UE) a organisé, du 18 au 20 septembre à Tsévié, une campagne foraine d’établissement de certificat de nationalité togolaise aux lycéens et étudiants de la commune de Tsévié.

Il s’agit de permettre aux élèves des lycées et surtout à ceux des classes de terminale de disposer de cette pièce avant l’obtention du Bac II afin de pouvoir s’inscrire dans les établissements d’enseignement supérieur du pays ou de rentrer dans la vie active sans difficultés.

Pour ce faire, la direction en charge de la nationalité a dépêché une équipe pour la collecte des demandes d’établissement du certificat de nationalité dans les lycées de ladite commune. Les élèves bénéficiaires devront pour cela fournir une demande manuscrite, un certificat de nationalité togolaise de référence (du père ou de la mère, d’un frère ou d’une sœur de la même filiation), l’original de l’acte de naissance, une photo d’identité et une quittance de 5 000F.

A l’ouverture de la séance au lycée Tsévié I, la directrice du garde des sceaux, de la nationalité et de l’identité civile, Mme Kabauyah Tchamdja Kpatcha a rappelé qu’en 2018, les autorités des universités du pays avaient adressé une doléance au ministère de la Justice aux fins d’organiser des opérations foraines d’établissement du certificat de nationalité aux étudiants qui n’en disposent pas

Cette requête, a-t-elle poursuivi, a amené son département à considérer le problème en amont en organisant ces opérations dans les lycées.

 Elle a promis de faire diligence afin que les dossiers collectés soient traités dans les meilleurs délais.

 Le représentant du préfet du Zio, M. Djahlin Agbodéka a remercié le gouvernement et les partenaires pour cette initiative qui évitera des difficultés aux lycéens après le Bac II.

 Il a rappelé aux bénéficiaires que cette pièce vaut pour toute la vie et il est nécessaire d’en prendre soin. L’ouverture des opérations s’est déroulée en présence du coordonnateur-régisseur du Programme d’Appui au Secteur de la Justice, Idrissou Biyao Kolou Moustafa

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp