Togo : Voici le message du Synassur aux travailleurs et a Comité des Assureurs

La journée internationale du travail a été célébrée le 1er mai. Malgré la pandémie, le Syndicat National des Employés et Cadres des Compagnies d’Assurances du Togo a bien voulu envoyé un message à ses membres et partant aux travailleurs. Il les appelle à la prudence , à plus de professionnalisme en ce temps de crise sanitaire et à une appropriation  des  nouvelles  méthodes  de  travail  et  de communication liées  au  digital et  au  numérique.

Dans le message de Synassur, on retient que la jouissance des droits un peu partout dans le monde est souvent le fruit d’un long processus. De là, « le progrès  des  droits  sociaux  et  des  garanties  collectives  est  conditionné à  ce  que  tous  les  peuples  puissent  vivre  en  paix  et  disposer  de  libertés  individuelles  et  collectives indispensables  à  leur  développement ». 

En cette période de pandémie, il a été remarqué que la maladie à coronavirus a fait réduire les libertés chèrement acquises. Elle conduit malheureusement à  limiter  les  libertés  et  le  rôle  pourtant  essentiel  du syndicalisme.  

« Cette  crise  sanitaire  se  double  d’une  crise  économique  et  sociale  très  grave  malgré  les  dispositifs mis  en  œuvre  par  les  différentes  institutions  et  l’existence  d’un  système  de  protection  sociale » reconnait Le  Secrétaire  Général  de  Synassur, Rico  Bruno  MABUDU.

Il se souvient des moments   difficiles  que  les  collègues  ont traversés  et  certainement  continuent  de  vivre  surtout  psychologiquement  et  physiquement. Le SG Rico  Bruno  MABUDU estime que les compagnies d’assurance ont été touchées par cette crise avec l’enregistrement  des  cas  actifs  et  de  nombreux  cas contacts.  

Le Synassur se réjouit  de  la  mise  en  application  depuis  le  01  janvier  2021  des  nouvelles dispositions  issues  de  la  Convention    Collective  du  secteur  des  Banques,  des  Assurances  et  des Etablissements  Financiers  du  Togo.

Les souhaits du Syndicat sont entre autres « de sortir de la crise  avec  un  travail  qui ne  nous  rend  pas  malade; sortir de la crise  avec  un  salaire  décent ; Sortir de la crise  avec  des  droits  renforcés; Sortir de la crise  avec  une  panoplie  de  protection sociale  forte ». 

A l’endroit  du  Comité  des Assureurs du  Togo , le Syndicat demande l’application  dans  toute  sa  globalité  des  acquis  de  la  révision  de  la nouvelle Convention  Collective  dans  toutes les  Compagnies d’Assurance. Il évoque aussi la poursuite des réflexions  sur  les  points  en  suspens  lors  des dernières  négociations,  notamment,  l’Assurance  Maladie  des retraités  de  la  corporation  et  la  mise  en  place  d’une  commission  de réflexion,  pouvant  plancher  sur  la  revalorisation  de  la  grille salariale. A ces revendications, il faut ajouter la contribution à  la revalorisation le  taux  de  la  prestation  CNSS  pour  les retraités  du  secteur  des  Assurances  et  des  Banques et la nécessité que  le  taux soit  porté à au moins 75% du  salaire.