Togo: Le cabinet d’expertise comptable CDAB se rend disponible pour accompagner les entreprises

De l’expertise comptable à l’audit, le cabinet Consultancy for Business and Development in Africa fait du chemin depuis plus d’une quinzaine d’années. Situé dans les parages  de l’aéroport de Lomé, le cabinet se tient aux côtés des entreprises afin de les assister à avoir des comptes sains, éradiquer toute pratique répréhensible et les aider à s’acquitter des paiements de taxes et impôts. Toutes ces années d’activités représentent de l’expérience pour le directeur général, M. Arona Minirou qui au cours d’une interview nous a expliqué ce que fait son cabinet et l’essentiel à savoir sur le métier d’expert-comptable.

M. Arona Miniroua été formé au Togo avant de se rendre à Dakar. Il enseigne la comptabilité et l’analyse financière depuis 1997 (24 ans). Ce travail de formateur, M. Arona le fait aujourd’hui à l’IUT de gestion au sein de l’université de Lomé.

Lomebougeinfo : Parlez-nous un peu de votre quotidien d’expert-comptable ?

J’ai créé le cabinet en 2004. Nous avons commencé le travail aux côtés des entreprises qui sont restées nos partenaires jusqu’aujourd’hui. Nous faisons des travaux d’expertise comptable en assistant les entreprises dans tout ce qui a trait à la comptabilité. Nous évoluons aussi dans la mise en place de l’organisation de la comptabilité. A la fin de l’année, nous intervenons pour faire les travaux d’inventaire afin de travailler sur des états financiers viables et fiables.

Nous faisons aussi l’assistance comptable et l’expertise comptable aux entreprises. En tant qu’une entité, l’entreprise n’est pas isolée. Elle a des rapports d’abord avec l’Etat et c’est à partir des états financiers que ce dernier a une idée sur la contribution que l’entreprise peut apporter à une contribution de l’édifice national. Sur ce plan, les erreurs ne sont pas permises car elles sont parfois interprétées comme de la fraude d’où l’envoi de contrôleurs et le redressement qui peut s’en suivre. Nous accordons une attention particulière à ce volet.

Quelles sont les autres prestations ?

Nous avons aussi les audits avec une casquette de contrôleurs surtout quand les entreprises ou ONG travaillent avec des fonds mises à disposition par des tiers.  Le bailleur des fonds à la disposition de l’entité a besoin d’avoir un compte-rendu. Nous vérifions si les fonds alloués sont bien utilisés.

Nous faisons également les formations dans notre domaine d’activité pour amener les jeunes à être plus performants. Nous faisons les business plan pour éviter les erreurs de départ quand il faut lancer une entreprise. Nous avons d’autres prestations comme le conseil juridique, le conseil fiscal, le conseil économique, la mise à disposition de logiciels comptables et de gestion et la création d’opportunités d’affaires.

Comment ressentez-vous les impacts de la crise sanitaire ?

La crise sanitaire nous impacte énormément puisque les entreprises que nous assistons ne sont pas aussi épargnées. Nous avons aussi des difficultés à faire rentrer des fonds mais grâce à Dieu, ça va mieux maintenant.

Le début a été très difficile mais aujourd’hui on s’habitue. Le coronavirus n’est plus vraiment un problème. Partout, nous sommes en train de l’intégrer dans notre vie quotidienne. Nous pensons que tout ira pour le mieux.

Quelles sont vos relations avec l’Etat togolais ?

Les relations sont bonnes du moment où nous aidons dans une certaine mesure l’Etat en incitant les entreprises à être correctes sur le plan fiscal.

Quel est votre mot de fin ?

Nous sommes à la disposition de tous ceux qui ont besoin de notre expertise. Nous accompagnons pour que les résultats soient meilleurs à l’avenir. Merci à Lomebougeinfo pour s’être intéressé à nous.