Togo : La commune du Golfe 7 veut devenir un modèle

Faire de la commune du Golfe 7, une référence au plan national et pourquoi pas dans la sous-région ouest africaine.  L’ambition des responsables de la commune est claire. Néanmoins, pour y arriver, il y a des défis à relever. Ce qui est loin d’être facile.

Lomebougeinfo a tendu son micro au maire pour mieux comprendre le travail qui se fait pour le développement communal. Le maire M. Aimé Koffi DJIKOUNOU s’est prêté à notre exercice de questions-réponses.

Plus d’un an après la mise en œuvre de la décentralisation, dites-nous comment se porte le Golfe 7?

R1 : Vous savez le monde entier est secoué par la Covid-19 depuis plus d’un an avec toutes ses conséquences. Mais on peut dire que la commune du Golfe 7 se porte bien dans l’ensemble.

Quels sont les grands chantiers ayant marqué cette première année d’activité à la tête de la commune ?

R2 : Depuis notre avènement à la tête de la commune du Golfe 7, nous ne dormons pas sur les lauriers.

En effet, de novembre 2019 à novembre 2020, l’administration communale n’a pas cesser de multiplier les actions afin de garantir le mieux-être des populations.

Ainsi, plusieurs travaux ont été déjà réalisés ou sont en cours de réalisation ainsi que des projections à court et long terme.

Au rang de ces travaux, nous pouvons noter :

Ø L’ouverture, le reprofilage et le rechargement des voies communales. On peut citer entres autre : la route Wonyomé-Awatamé (2 km), Carrefour Madi Plus-Cimetière Yokoè (500m) ; AkatoViépé – AkatoAvoèmé (1.3 km) ; AkatoDémé – Ecole Albert le Grand (2.5 km) ; Klémé – CMS GRATIA (700 m) ; Ségbé – AkatoDémé (1.5 km) ; LankouviMidawovi – LankouviZogbé (700) ; Logoté – Balissimé (800 m) ; Klémé – EPP Kpontavi (1.3 km) ; EPP Wonyomé – Nationale No5 (1.1 km) ;

Pour sa première année d’exercice, plus de 18 km de routes ont été rechargées.

Ø Infrastructures scolaires : aménagement de la toiture d’un bâtiment scolaire à l’EPP Sagbado ; construction d’un bâtiment scolaire pour le compte du CEG Akato (financée personnellement par le Maire) ; Don de 600 table-bancs à 6 établissements primaires et secondaires (projet en cours d’exécution) ; Construction d’un CEG à Yokoè (projet réalisé en octobre 2020 avant la rentrée) ; projet de construction de 2 bâtiments de 4 classes à l’EPP Sagbado.

Ø Extension du réseau électrique : électrification de la route menant à l’Etat civil de sagbado ; d’autres projets d’extension du réseau électrique et d’électrification des voies publiques sont en train d’être étudiés.

Ø Beaucoup d’autres projets à l’instar de la mise en place d’un forage d’eau potable à Yokoè ont été réalisés.

Malgré le contexte actuel marqué par la crise sanitaire due à la COVID-19 entrainant des difficultés économiques et financières, le Maire Aimé Koffi DJIKOUNOU reste toujours engagé et déterminer à œuvrer au jour le jour pour offrir un meilleur cadre de vie et de travail à ses concitoyens.

 Quelles sont les projets phares sur lesquels vous travaillez en ce moment ?

R3 :

-projet de renforcement en matériel et en infrastructures du CMS de Ségbé ;

– projet de modernisation des marchés d’Adidogomé-Assiyéyé et de Logoté ;

– projet pour la redéfinition territoriale et la digitalisation des contribuables de la commune du Golfe 7 ;

– projet de digitalisation de l’Etat-Civil ;

– projet « Manger bio » dans la commune du Golfe 7 et ses environs ;

– projet sur la gestion efficace et efficiente de la salubrité ;

– projet d’aménagement du Jardin d’Enfants à Awatamé ;

– projet de construction d’un hôpital de référence à Yokoè ;

– projet de construction d’une maison des jeunes dans la commune ;

– projet d’actualisation et d’élaboration des PAV des villages de la commune du Golfe 7. Etc.

 Comment se passe la gestion de la pandémie ?

R4 : il faut avouer que la gestion de la pandémie de la Covid-19 n’est pas chose aisée. Toutefois, la municipalité n’arrête de fournir des efforts au jour le jour pour son éradication. Depuis l’avènement de cette maladie dans notre pays, nous avons multiplié les séances d’information et de sensibilisation couplées de distribution de cache-nez dans les marchés et à travers toute la commune pour appeler la population à une prise de conscience générale en vue d’une meilleure riposte contre le Coronavirus.

Nous avons également installé des dispositifs de lavage de mains aux entrées des marchés, devant les domiciles des Chefs de villages, dans les établissements scolaires et à certains points stratégiques de la commune pour permettre à la population de se laver régulièrement les mains.

Depuis le lancement de la vaccination contre la Covid-19 au Togo, nous multiplions des actions d’information et de sensibilisation sur le bien-fondé de cette vaccination. Et aujourd’hui, le résultat est satisfaisant par rapport au taux de vaccination dans la commune.

Quel regard portez-vous sur l’avenir de votre commune ?

R5 : La vision primordiale de l’ensemble du Conseil Municipal et de l’exécutif est de changer profondément le paysage de la Commune du Golfe 7 en le mutant en une ville urbaine dotée des infrastructures modernes sur les plans social, économique et culturel. A court terme, la mise en œuvre de la coopération décentralisée et la prise en compte des différents défis énumérés par le Plan de Développement Communal (PDC) de façon plus holistique et chronogrammée, apportera à coup sûr le bonheur et le bien-être aux populations de la Commune du Golfe 7.

Mot de fin

Aujourd’hui, les défis à relever par les collectivités territoriales sont énormes. Cependant, atteindre les objectifs pour lesquels nous sommes élus nécessite des moyens humains et financiers. A cet effet, j’exhorte toute la population de la commune du Golfe 7 à faire preuve de disponibilité et à accompagner la municipalité dans ce processus de développement à la base. J’invite tous au civisme fiscal et à la citoyenneté afin que notre commune soit une référence au plan national et pourquoi pas dans la sous-région ouest africaine