Synadot-Togo organise deux jours de formation pour les travailleurs/ ses domestiques

Malgré la crise sanitaire en cours, le Syndicat National des Travailleurs/euses Domestiques du Togo ne baisse pas les bras. Après deux semaines de recrutement de nouveaux membres, le syndicat passe à une autre étape. Il a réuni une vingtaine de membres pour un séminaire de formation dans le respect strict des mesures barrières.

Comme toujours, le Syndicat veille au renforcement des capacités de ses membres afin qu’ils fassent bien leurs travaux et comprennent mieux les réalités de l’heure. Ce vendredi 18 juin, un séminaire de formation a été initié. Il prendra fin ce samedi 19 juin 2021. Le thème retenu est : « Formation en leadership Droits et devoirs, le syndicalisme et la négociation collective ».

Cette rencontre permet de « discuter, connaître et comprendre les stratégies à mener pour atteindre nos objectifs dont la ratification de la convention 189 qui protège les travailleurs domestiques », nous explique la secrétaire générale adjointe du Synadot-Togo, De Souza Aimée Innocente.

Ce séminaire est effectif grâce à la collaboration avec la fédération internationale des travailleurs/ses domestiques, le GSA, les coordinations des projets UITA et femme UITA-Togo notamment. Il a été officiellement lancé par le secrétaire général du Groupe Syndicats autonomes, Adjé Koffi Guezo. Ce dernier, très actif dans les activités syndicales s’est réjoui de cette initiative du Synadot-Togo.

Il a rappelé aux uns et aux autres qu’il est important de se pencher sur les sujets de l’heure. En dehors de cela, M. Guezo a précisé que l’une des recommandations de l’Organisation Internationale du Travail (OIT) voudrait que les États mettent un accent particulier sur le travail décent. Il a pour finir évoquer les souhaits de la secrétaire générale de l’UITA, Mme LONGLEY Sue pour que la reprise des activités soient marquée par la coopération internationale et le travail axé sur l’humain.