SANTE/ Renforcement National des Capacités en Matière de Passage à Grande Echelle

Spread the love

Un atelier national de renforcement de capacités des acteurs sanitaires en matière de Passage A Grande Echelle (PAGE) des bonnes pratiques en santé a lieu du

17 au 22 juillet à Lomé, sur initiative de la Division Santé Maternelle et Infantile et Planification Familiale du ministère de la Santé et de la Protection sociale, en collaboration avec l’Organisation Ouest-Africaine de la Santé (OOAS).

 Cet atelier s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement par l’OOAS des pays ayant mis en place leurs comités nationaux de PAGE. Il a pour objectifs de partager avec les participants le cadre conceptuel, les principes et outils en matière de PAGE ; de procéder à la priorisation des bonnes pratiques identifiées pour le PAGE ; d’identifier les opportunités internes et externes pouvant faciliter le PAGE des bonnes pratiques identifiées.

Il s’agit également d’identifier les interventions à mettre en œuvre avec un chronogramme consensuel et des responsabilités situées ; de mettre en place un cadre de concertation nationale pour discuter des ressources du PAGE et de développer un cadre de suivi et évaluation.

Le PAGE est l’ensemble des résultats concluants obtenus suite à des actions innovantes expérimentées avec succès au sein de plusieurs districts sanitaires en vue d’accroître et d’améliorer les performances, notamment dans le domaine de la santé maternelle, infantile et de la planification familiale. Quant aux bonnes pratiques, ce sont des initiatives qui ont concouru à mettre en œuvre des actions sanitaires efficaces pour relever le niveau sanitaire dans un district donné. En guise d’exemple, le secteur sanitaire au Togo regorge de bonnes pratiques, entre autres, « les soins après avortement accompagnés de conseils liés aux méthodes contraceptives à la femme ».

Les participants réfléchiront sur les actions nécessaires pour accroître le potentiel de passage à grande échelle de l’innovation, en s’appuyant sur les résultats de l’étude pilote. Ils plancheront également sur le renforcement de la capacité de l’organisation utilisatrice en vue de réussir le passage à grande échelle. Ils évalueront aussi le contexte général et planifieront les actions nécessaires pour accroître les chances de succès de passage à grande échelle.

En ouvrant les travaux de cet atelier, le directeur général de l’Action sanitaire, Cdt Awoussi Sossinou a jugé ces assises importantes car elles permettront, a-t-il dit, aux participants de mieux s’imprégner du PAGE pour prétendre à l’excellence dans leurs prestations en matière de santé maternelle et infantile. Il a indiqué que le Togo fait partie des pays qui s’efforcent de mener véritablement une lutte dans ce domaine. Il a soutenu ses propos par la mise en place au Togo d’un comité national de PAGE pour tourner la page des décès liés à la santé de la mère et de l’enfant avant de convier les acteurs à s’approprier les enseignements prévus au cours de la rencontre.

Quant au Spécialiste en Santé Publique à l’OOAS, Dr Keita Namoudou, il a justifié la tenue de cet atelier qui, va accroître les capacités des acteurs nationaux et assurer des innovations dans le secteur médical. Il a ajouté qu’une stratégie claire et des interventions clés.

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp