REVUE ANNUELLE DES ACTIVITES DU MINISTERE EN CHARGE DE L’ACTION SOCIALE : LE PTBA-2020 A CONNU UNE DIMINUTION DE 9,17 POINTS

Le taux d’exécution physique du Plan de travail et de budget annuel (PTBA) 2020 du ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation est de 71,83%, soit une diminution de 9,17 points par rapport à 2019, ont confirmé les premiers responsables de ce ministère au cours d’une revue annuelle, le vendredi 29 janvier à Lomé.

« Le taux d’exécution du PTBA 2020 est de 71,83% contre 81% en 2019. Cette baisse de taux de réalisation est due à la crise sanitaire liée à la COVID-19 qui a beaucoup impacté les décaissements et par ricochet, la réalisation effective des activités », a justifié la ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Madame Adjovi Lolonyo Apédoh-Anakoma. Hormis les charges de personnel, dit-elle, le coût global des ressources financières ayant permis d’obtenir ces résultants est de 1.518.577.909 F CFA. La part cumulée des financements des Partenaires techniques et financiers (PTF) à ce budget est évalué à 229.315.368 F CFA sur une prévision globale initiale de 331.176.340 F CFA.

Cette revue annuelle en visioconférence, a permis aux différents acteurs impliqués (personnel dudit ministère, représentants d’autres ministères, partenaires techniques et financiers et organisations de la société civile) d’analyser et de valider les résultats du PTBA 2020. Cette activité a été aussi l’occasion pour ces acteurs de définir un nouveau plan d’actions, conformément aux orientations stratégiques du ministère. Les travaux ont permis aux participants d’approuver les résultats globaux des actions dudit ministère pour l’année 2020. Les acteurs présents à cette revue annuelle ont aussi saisi cette opportunité pour identifier les forces et faiblesses des interventions des différentes structures impliquées et fait des propositions de mesures correctives appropriées. La ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, a exhorté toutes les parties prenantes à renforcer la synergie d’action tout en améliorant la capacité de mobilisation des ressources, tant sur le plan interne qu’externe. Elle a promis que les recommandations qui seront formulées à l’issue des travaux seront étudiées avec attention dans l’esprit du Plan national de développement (PND 2018-2022) et de la feuille de route présidentielle 2020-2025. Madame Lolonyo Apédoh-Anakoma a rappelé que les actions de son département tirent leur source de l’axe 3 du PND, qui vise à consolider le développement social et à renforcer le mécanisme d’inclusion. « Ces actions proviennent également de l’axe stratégique 1 de la feuille de route présidentielle qui consiste à renforcer l’inclusion et l’harmonie sociale, afin de garantir la paix de la population togolaise », a-t-elle fait comprendre.AR/OAF