LES MEMBRES DE LA FONDATION « AIMER LA VIE » EN ASSEMBLEE GENERALE A LOME

Les membres de l’ONG Fondation «Aimer la vie » basée à Héhiatro dans la préfecture d’Amou étaient en assemblée générale statutaire le samedi 27 février à Lomé. La rencontre avait pour objectif de faire le bilan des activités de l’année écoulée et d’envisager des prospectives pour l’avenir. Elle avait aussi pour préoccupation d’étudier les voies et moyens pour assurer la visibilité de la fondation afin d’attirer plus de partenaires. Le compte-rendu des activités fait ressortir que la fondation héberge actuellement 18 pensionnaires, tous atteints de différents handicaps. La prise en charge est totale ou partielle selon les cas. La scolarisation, la formation ainsi que d’autres besoins de ces enfants handicapés sont sous la charge de l’ONG avec parfois le soutien de certains parents.

La fondation tire ses recettes de ses activités champêtres et de l’élevage, selon le rapport, précisant que les recettes, financements et dons reçus en 2020 s’élèvent à 73 686 167 F CFA. Les dépenses, elles, servant au soutien scolaire des élèves et étudiants ainsi qu’à l’acquisition des meubles et immeubles s’élèvent à 57 598 972 F CFA. L’assemblée s’est également penchée sur le projet de budget prévisionnel exercice 2021 qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 78 885 150 F CFA. Les projets à mettre en œuvre par la fondation sont, entre autres, la construction d’un nouveau Foyer Espérance, l’extension et l’entretien des cultures vivrières, la construction d’une officine, l’acquisition des titres fonciers et la clôtures des terrains appartenant à la fondation. Le fondateur de cette organisation, le Révérend père Augustin Outcha Dzifa Otchokpo, en ouvrant les travaux, a exprimé sa Photo de famille des participantes reconnaissances aux partenaires de la France et de l’Allemagne. Il a également remercié tous ceux qui ont œuvré pour la tenue de la réunion qui, audelà des retrouvailles, a permis de sensibiliser les uns et les autres sur les missions de l’ONG et d’œuvrer pour sa visibilité. Le bilan est satisfaisant, à en croire le directeur exécutif M. Aki, qui voit des avancées par rapport à l’année 2019. Il a justifié cette performance par l’augmentation des partenaires financiers. La fondation « Aimer la vie » se donne pour mission de « Faire sentir aux blessés de la vie, la tendresse de Dieu ». Pour aller dans le sens de cette mission, l’ONG prend en charge les enfants orphelins atteints d’un handicap, abandonnés par leurs familles et qui n’ont pas de soutien pour leur scolarisation ou la formation, afin de leur garantir la dignité humaine. Toutes les assistantes recrutées pour encadrer ces enfants, sont des filles mères de deux ou trois enfants, abandonnées à leur sors après avoir connu une histoire de vie familiale brisée. GM/TF