Le Togo célèbre la journée de l’industrialisation

La société TRANSAM.P , située dans la zone portuaire qui a servi de cadre pour les manifestations marquant la célébration du 20 novembre, journée de l’industrialisation. Placé « Les petites et moyennes entreprises pour la réduction de la pauvreté et la création d’emploi pour les femmes et les jeunes », au Togo, il est de coutume de commémorer cette journée dans une unité industrielle et c’est devant un parterre d’opérateurs économiques et d’autorités politiques, administratives traditionnelles.

A cette occasion, M. Anani Guy, Directeur général de TRANSAM.P a plaidé pour un soutien plus accru du gouvernement aux industries togolaises afin qu’elles soient compétitives.  » L’Afrique a besoin d’être industrialisée, le Togo aussi », a -il martelé.

Pour Mme Légzim-Balouki Bernadette, ministre du Commerce, de la Promotion du Secteur privé et du Tourisme, le Togo s’est engagé, notamment à travers la SCAPE (Stratégie de Croissance Accélérée et de Promotion de l’Emploi) et le document de politique industrielle, à faire des PME/PMI le fer de lance de la lutte contre le chômage et la pauvreté.  » C’est le lieu de saluer tous les efforts accomplis par le Togo et qui ont permis à notre pays de gagner deux points supplémentaires dans le classement Doing Business 2016″, a insisté le ministre.

Créée et dirigée par un Togolais depuis 1998, la société TRANSAM.P est spécialisée dans la production de savon. Anamousse, Joliclair, jolivoire, sont quelques marques de savons fabriqués par la société et commercialisés au Togo, au Burkina-Faso, au Niger et au Mali. La société a également une licence pour l’ensachement du détergent so klin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *