Le Togo accueille la réunion des cafés Robusta africains

Lomé  abrite cette semaine (26 au 30 avril) une assemblée générale de l’Agence des cafés Robusta d’Afrique et de Madagascar (ACRAM). Les assises, qui porteront sur la redynamisation du secteur frappé de plein fouet par la crise sanitaire et économique, se dérouleront en marge d’une réunion régionale virtuelle.

A Lomé, des experts de la filière, appuyés par des représentants de la Banque mondiale, de l’ONUDI et de l’UE, échangeront sur les perspectives pour une résilience du café Robusta sur le continent. Un intérêt particulier devrait être accordé à la thématique de l’inclusion et de l’autonomisation des femmes dans les actions et politiques de l’agence. 

L’ACRAM, qui regroupe une douzaine de pays, est dirigée par le togolais Anselme Gouthon, secrétaire général du comité de coordination des filières café et cacao (CCFCC) du Togo.