LE MINISTRE PIUS AGBETOMEY DE LA JUSTICE EN VISITE D’ECHANGE A LA PRISON CIVILE DE LOME.

Le ministre en charge de la Justice, Pius Agbétomey, à la tête d’une délégation de son ministère a échangé, ce vendredi 5 juillet, avec des représentants des détenus de la prison civile de Lomé.

Cette visite s’inscrit dans le cadre du Programme d’appui au secteur de la justice

(PASJ). Elle a permis d’échanger sur les récurrents problèmes d’électricité (branchement anarchique), d’installation d’appâtâmes de fortune dans la cours de la prison et de distribution d’eau auxquels ils sont quotidiennement confrontés. L’objectif est de recueillir les propositions et suggestions des détenus pour les confronter avec les approches de solutions déjà disponibles, en vue d’une solution idoine et participative pour une résolution effective desdits problèmes.

S’agissant des problèmes liés à l’électricité, les représentants des détenus ont souhaité que l’installation électrique au sein de la prison soit revue et que désormais l’achat des câbles pour des installations personnelles soit soumis à un contrôle de qualité. Parlant des appâtâmes de fortune qui servaient à la fois d’espace de vente et de cuisine, ils ont émis le vœu que l’administration se charge de construire des hangars avec des compartiments respectant les mesures de sécurités pour éviter les incendies. Concernant la question relative à la distribution d’eau, les détenus ont suggéré que les anciens tuyaux soient contrôlés afin de remplacer ceux qui seront défectueux.

Le ministre a indiqué à l’issue des échanges que la prochaine étape serait d’associer à la réunion de coordination du ministère, l’électricien fonctionnaire de la prison pour des recoupements de toutes les propositions qui ont été faites, dans le but d’identifier des points qui peuvent constituer des solutions dans l’immédiat 2 « Il y a aussi des solutions qui peuvent être apportées dans le cours terme et puis dans le moyen et long terme. A la suite de ces identifications, une équipe technique sera dépêchée pour constater les faits et confirmer notre point de vue sur la justesse des solutions immédiates que nous aurons arrêté », a-t-il ajouté. Le ministre Agbétomey a précisé qu’après tout ceci, suivra la phase de la mise en œuvre de ce qui aura constitué le fond des solutions à apporter dans l’immédiat misant sur une démarche par graduation.

Le directeur de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion, Idrissou Akibou a remercié le ministre pour cette visite longtemps attendue par les détenus et souhaité qu’elle soit régulière pour l’amélioration progressive des problèmes du milieu carcéral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *