Le Lycée Ablogamé remporte le premier prix du concours de poésie et de danse de l’Ong AJVSME édition 2019.

 

Pour la cinquième année consécutive, l’ONG Association des Jeunes Volontaires au Service du Monde Environnemental (AJVSME) a organisé le concours scolaire de poésie et de danse sur la thématique Eau-assainissement et/ou Environnement. L’édition de cette année 2019 a connu son apothéose le vendredi 1er mars dernier au Collège Protestant de Lomé Tokoin avec le sacre du Lycée Ablogamé.

 Ce projet qui est une incitation à l’action et à l’engagement pour d’une cause vitale pour le devenir des hommes a pour objectif de mobiliser, informer, sensibiliser et éduquer les apprenants sur la thématique « eau-assainissement et/ou environnement « pour une plus grande prise de conscience des enjeux qui y sont attachés et stimuler des réflexions pour des actions efficaces et efficientes en faisant de ces jeunes apprenants des messagers des idéaux de l’environnement au sein des écoles, des familles, des quartiers, des villes ou des villages.

Pour cette cinquième édition seize (16) d’établissements scolaires du Grand Lomé (Commune et Golfe) ont pris part à ce concours. A la fin des différentes prestations, le jury a attribué le 1er prix au Lycée Ablogamé qui remporte une somme de 100 000f CFA et en plus des bouteilles d’eau Voltic. La deuxième place est revenue au Lycée Gbényédji et  le CEG Nyékonakpoè complète le podium.

Pour le Directeur Exécutif de l’ONG AJVSME, promoteur de l’évènement, Bayita Kokou Elom, c’est une satisfaction d’avoir respecté une fois encore la tradition malgré l’absence des partenaires. Il se félicite aussi de l’implication des jeunes dans l’organisation. « L’évènement de cette année est organisée sur fonds propre. Je remercie les jeunes d’avoir compris qu’ils peuvent prendre leur destin en main en ce qui concerne la question liée à leur développement c’est pourquoi ils ont contribué en payant des tickets pour soutenir cette initiative qui porte sur la thématique de l’ »eau-assainissement et/ou environnement », a-t-il indiqué.

De son côté, le président du Conseil National de la Jeunesse, Régis BATCHASSI trouve cette initiative assez louable. Selon lui, elle vise à promouvoir les jeunes à travers les ressources en eau et sa protection qui constituent des problèmes des défis pour le monde. Il invite donc les bonnes volontés à soutenir ce projet.

La rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *