LA FRANCE ET L’ALLEMAGNE ACCORDENT 50 MILLIONS D’EUROS AU TOGO

Spread the love

Le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya a signé, le jeudi 12 mai à Lomé, deux conventions de financement d’environ 50 millions d’euros avec les ambassadeurs d’Allemagne, Matthias Veltin et de France, Mme Joceline Caballero pour la mise en œuvre de deux projets de développement des pistes rurales et de gestion de la filière déchets solides dans le district du grand Lomé.

La première convention d’un montant de 20 millions d’euros soit environ 13,2 milliards FCFA est destinée au financement de la quatrième phase du projet Plan environnement urbain de Lomé (PEUL IV). La deuxième de 30 millions d’euros soit 19,678 FCFA va servir au financement partiel de la phase II du Projet d’appui aux pistes rurales (PAPR II). A travers ces deux conventions, la France et l’Allemagne par l’entremise de l’Agence française de développement (AFD) et de la Banque allemande pour le développement (KFW), entendent participer au développement des populations à la base mais également offrir un cadre de vie propice aux habitants du Grand Lomé.

Concrètement, le PEUL IV visera essentiellement à étendre le Centre d’enfouissement technique d’Aképé en améliorant sa performance technique environnementale et en valorisant la biodiversité du site. Quant au PAPR II, il permettra la réalisation de 1000 km de pistes rurales supplémentaires et contribuera au Plan d’urgence de renforcement de la résilience dans la région des Savanes (Savanes Yalim) pour environ 250 km de pistes.
La cérémonie de signature des conventions a été marquée par le paraphe et l’échange des documents entre le ministre Sani Yaya, l’ambassadrice de France, Mme Jocelyne Caballero et l’ambassadeur d’Allemagne, Matthias Veltin. C’était en présence du chef de la délégation de l’Union Européenne, Joaquin Tasso Vilallonga du directeur de l’AFD, François Jacquier et de son collègue de la KFW au Togo, Mme Sonja Wasserman, des représentants des ministères concernés et des techniciens du ministère de l’Economie et des Finances.
Le ministre Sani Yaya a témoigné sa gratitude à la France et l’Allemagne ainsi qu’à la communauté européenne pour leur accompagnement, saluant la qualité des relations entre le Togo et les pays en question. Il a rappelé que l’objet de ces accords cadre bien avec la feuille de route 2025 du gouvernement et promis un bon usage des fonds. « Je voudrais ici réitérer l’engagement du gouvernement togolais à respecter les clauses contenues dans ces conventions que nous venons de signer afin derelever les défis liés à la mise en œuvre judicieuse de ces importants projets, à la satisfaction de toutes les parties », a-t-il dit.
Les ambassadeurs de France et d’Allemagne ont réitéré l’engagement de leurs pays ainsi que celui de l’Union européenne de contribuer au développement du Togo, particulièrement des populations rurales. Ils ont salué les « mesures idoines, fortes et audacieuses » prises par le ministère du Désenclavement et des Pistes rurales en concertation avec la KFW et l’AFD pour répondre aux difficultés des phases précédentes notamment celles liées à un dimensionnement très réduit des lots et à la faiblesse structurelle des PME attributaires.
TF/TD

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp