La 1ère édition de la journée mondiale du cœur célébrée au Togo

coeur

L’Association des Personnes Agées Sans Frontières (APASF) basée en France a célébré la première édition de la journée mondiale du cœur au Togo, ce lundi 29 septembre à Lomé.
Cette célébration a été organisée en collaboration avec le ministère de la Santé, l’OMS, la Fédération Mondiale du Cœur et le Programme National de Lutte contre les Maladies Cardiovasculaires au Togo (PNLMC). Elle a permis aux organisateurs de faire l’état des lieux de la maladie au Togo, d’envisager des perspectives et les mesures hygiéno-diététiques à adopter pour l’éviter.
Ils ont fait savoir que selon les statistiques de l’OMS, sur 64.000.000 individus, 57.000.000 décès sont dus aux maladies cardiovasculaires d’où la nécessité d’éveiller la conscience des populations sur l’ampleur de ces maladies. Comme perspectives, ils ont envisagé la mise en place d’un programme approprié pour lutter contre ce fléau et d’augmenter le nombre de médecins spécialisés en cardiologie au Togo. Les orateurs ont conseillé, entre autres mesures hygiénodiététiques à adopter pour garder le cœur en bonne santé, une alimentation équilibrée ; une activité physique régulière et adaptée ; une bonne gestion du sommeil et des émotions et une consommation modérée de l’alcool.
Le président de l’APASF, Patrick Viviti, a souligné que son institution, dans le souci de contribuer au bien-être de la population a organisé cette édition pour conscientiser la population sur les conséquences liées aux maladies cardiovasculaires.
Le chef de programme (PNLMCV), Professeur Damorou Jean-Marie, a déclaré que la situation des maladies cardiovasculaires est préoccupante au Togo car 1 personne sur 3 souffre de l’hypertension artérielle au Togo. Il a aussi indiqué que le Togo compte seulement 11 cardiologues. Depuis 1995, l’OMS a décrété le 29 septembre, journée mondiale du Cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *