Journée nationale de l’arbre : La CNDH a fait sa part

200 plants ont été mis en terre par la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). La cérémonie s’est déroulée dans l’enceinte de la direction générale de la gendarmerie nationale le 1er juin 2021.

L’institution s’inscrit dans la lutte contre la déforestation au Togo et compte participer au même moment dans la restauration de l’écosystème. Pour cette date du 1er juin, elle a mis des plants à la direction générale de la gendarmerie nationale.

Le présent projet vise à contribuer à la lutte contre la déforestation et le changement climatique. 200 arbres (100 kayas et 100 Ecalyptus) ont été mis en terre et arrosés.

Le choix a été porté sur la gendarmerie pour renforcer les liens entre elle et la CNDH.  Madame Kafui Klu, Chef Division Santé-Environnement à la CNDH.explique que l’institution veut aussi contribuer à la restauration de l’écosystème.  Elle a invité toute la population à planter pour la protection de l’environnement.

Au Togo, la journée de l’arbre a été instituée le 1er juin 1977. La date du 1er juin a dès lors une résonance forestière particulière dans l’esprit de tous les togolais et la tradition veut qu’à cette date, chaque citoyen togolais mette en terre au moins un plant. C’est devenu une tradition que les Togolais observent chaque année.