Financement des économies des pays de l’Afrique subsaharienne post Covid-19 : le chef de l’État attendu au sommet de Paris

Le président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé prendra part le 18 mai prochain à Paris en France au sommet sur le financement des économies des pays de l’Afrique subsaharienne post Covid-19, a annoncé, le dimanche 16 mai, la direction de l’information et de la communication de la présidence.

Cette rencontre, qui se tient à l’initiative du président français, Emmanuel Macron, vise trouver de nouvelles sources de financement à cette région du continent africain dont les pays sont durement affectés par la crise sanitaire, a précisé le communiqué.

Au-delà de la dette publique, le sommet planchera sur une stratégie plus globale dans un partenariat public-privé pour renforcer la résilience des pays de l’Afrique subsaharienne.
Les chefs d’Etat français et afiricains examineront, à cet effet, l’engagement des réformes nécessaires permettant de renforcer le secteur privé africain et l’attractivité économique du continent.

« Sous le leadership du président de la République, le Togo a fait des efforts louables en matière d’amélioration du climat des affaires et surtout dans la gestion rigoureuse et efficace de la pandémie à travers des mesures significatives d’accompagnement des entreprises ainsi que des couches socioprofessionnelles durement affectées par cette crise » a indiqué le communiqué.

Ce sommet de haut niveau, qui se révèle important pour notre pays, poursuit le communiqué, permettra au gouvernement de renforcer ses efforts en matière de résilience avec l’appui des partenaires bilatéraux et multilatéraux.