DES AUTORITES LOCALES DU GOLFE S’APPROPRIENT L’UTILISATION D’UN GUIDE PRATIQUE

Spread the love

 L’Agence nationale de la protection civile (ANPC) organise une formation à l’intention des autorités locales de la préfecture du Golfe à l’usage du guide pratique de gestion des risques de catastrophes et menaces les 27 et 28 juillet à Lomé.

Cette formation réunie des élus locaux et personnel administratifs des préfectures, des communes et des responsables des organisations de la société civile. Elle a bénéficié de l’appui du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) et s’inscrit dans le cadre du projet « Renforcement de la résilience des communautés vulnérables face aux changements climatiques et aux catastrophes dans les zones très exposées aux risques ». Il s’agit au cours de cette session de renforcer les capacités des participants à la maitrise et à l’utilisation du guide pratique de gestion des risques de catastrophes et menaces. Les délégués suivront un exposé sur le concept de prévention avec un accent particulier sur le système d’alerte précoce. Ils seront éclairés sur leurs rôles et responsabilités dans la gestion des situations d’urgence et catastrophes. Les participants seront sensibilisés sur la gestion décentralisée des risques de catastrophes et menaces. Ces élus locaux et autres responsables administratifs vont également suivre un exposé sur le cadre politique, juridique et institutionnel de la gestion des risques de catastrophes. En ouvrant les travaux de l’atelier, le secrétaire général du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, Col. Akobi Messan a indiqué que la gestion des situations d’urgence est une affaire de tous et se veut inclusive. Et pour ce faire, a-t-il déclaré, il est important de clarifier les rôles et les responsabilités des acteurs y intervenant pour une gestion efficace et efficiente en cas de besoin. Il a jouté qu’au moment où le pays est engagé dans la voie de la décentralisation, le rôle des autorités locales dans la gestion des situations d’urgence mérite d’être clairement défini et illustré dans le cadre de l’élaboration des plans de développement communaux. Le préfet du Golfe, commissaire Atabuh Kossi, a interpellé l’ensemble des populations à une prise de conscience individuelle et collective, à éviter toute action de nature à favoriser le dérèglement de l’écosystème, conséquence du changement climatique et ses corollaires que sont les catastrophes naturelles dont les inondations et les feux de brousse aux conséquences souvent désastreuses et fâcheuses. Il a invité les participants à appréhender les grandes articulations de ce guide pratique pour réussir le pari de la résilience des populations surtout en ce moment de crise sanitaire de la Covid19. La présidente de la faitière des communes du Togo, Mme Kouigan Yawa, a relevé que pour une véritable coordination des actions de terrains en matière de catastrophes et menaces, il faut que tous les acteurs soient associés, capables de savoir ce qui est à faire à chaque étape des interventions, en cas de survenance de catastrophes. Elle a convié ses collègues à s’approprier le contenu du guide pour une meilleure planification de la riposte. KYA/TGB

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité