covid-19 dans le grand Lomé : des leaders communautaires sensibilisés

 L’Union musulmane du Togo (UMT) a sensibilisé le mercredi 7 avril à Lomé, des prédicateurs, responsables des ONG et associations islamiques du grand Lomé sur l’augmentation exponentielle des cas de Covid-19.

Le but de la rencontre est de faire le compte rendu d’une réunion d’éducation et de sensibilisation des autorités communales et religieuses dont l’UMT avec le ministre d’Etat en charge de l’Administration territoriale, le 22 mars sur l’augmentation exponentielle de la contamination à la Covid-19 au Togo. Il est aussi question d’attirer l’attention des leaders communautaires sur l’ouverture clandestine de certaines mosquées dans le grand Lomé.

Le président de l’UMT, El hadj Inoussa Bouraïma a rappelé que le Togo comptait 110.157 cas confirmés, 2.787 cas actifs et 112 décès en la date du 4 avril. Il a déploré la mort de plusieurs responsables musulmans de par le monde pour cause de la Covid-19. Le bureau a demandé aux musulmans de ne pas baisser les bras car la pandémie ne cesse de faire des victimes.

Parlant de l’ouverture clandestine des mosquées, El Hadj Bouraïma a reproché ce comportement incivique des responsables des mosquées concernées et les a invités à maintenir leur mosquée fermée. Il a ensuite demandé à tous ces coreligionnaires de respecter les mesures barrières et les mesures restrictives lors des mariages, baptêmes et funérailles et surtout le nombre des participants à ces cérémonies fixés à 15 personnes.

« A l’approche du jeûne de Ramadan, j’invite tous les musulmans à ne pas transgresser ces mesures contraignantes mais salutaires », a ajouté El Hadj Bouraïma.

Cette sensibilisation a connu la présence du représentant du ministère  de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et du Développement des territoires, Nawanou Alassane Moussa.