Comment une carrière dans les relations publiques a contribué à façonner un roi africain

Ewetse Khama quitte sa carrière dans les relations publiques au sein d’APO Group pour se mettre au service de son peuple et endosser pleinement son rôle de membre d’une importante famille royale du Botswana
Bien que ce parcours puisse sembler atypique, pour Ewetse Khama, travailler dans le secteur des relations publiques en Afrique s’est révélé très formateur et sera un atout pour la prochaine étape de son parcours unique.

Ewetse quitte aujourd’hui son poste au sein d’APO Group (www.APO-opa.com), le leader panafricain du conseil en relations presse et de la distribution de communiqués de presse, pour aller servir son pays et son peuple. Cette année, le père d’Ewetse, Sekgoma Tshekedi Khama, s’est retiré du service actif auprès de la tribu Bamangwato. Son fils aîné, Ewetse, a alors hérité de son rôle de Kgosi – terme botswanais signifiant « chef », « roi » ou « aîné » – au sein de la famille Khama, l’une des familles royales les plus importantes du Botswana.

L’histoire de la famille Khama au Botswana est longue et prestigieuse. L’oncle paternel d’Ewetse, Sir Seretse Khama, fut le premier Président du pays après son indépendance en 1966. Son mariage à Ruth Williams, une femme blanche d’origine anglaise, a fait l’objet d’une superproduction hollywoodienne – A United Kingdom. Le fils aîné de Sir Seretse, le lieutenant général Seretse Khama Ian Khama, fut, par ailleurs, le quatrième président du Botswana de 2008 à 2018.

Le Botswana est l’un des pays les plus pacifiques d’Afrique. Ewetse attribue en partie ce fait au rôle accordé aux chefs traditionnels. Ils y servent d’intermédiaires entre le gouvernement et le peuple dans le but, notamment, de promouvoir harmonie et compréhension. 

Cela pourrait être l’une des raisons pour lesquelles Ewetse s’est véritablement épanoui dans le secteur des relations publiques. Cette profession aura ainsi contribué à le préparer aux grands défis qui l’attendent.

« J’avais envie de faire les choses pour et par moi-même, de forger ma propre carrière, plutôt que d’exploiter mon nom ou mon statut », explique Ewetse. « Le nom Khama ouvre de nombreuses portes et de nombreux choix s’offraient donc à moi. Je pouvais être ou faire ce que je voulais. Ceci dit, j’ai toujours eu un fort penchant pour la communication et la collaboration avec les gens. L’univers des RP m’a donc semblé être le choix idéal. »

Travailler au sein du service de relations publiques d’APO Group a donné à Ewetse des bases solides et un sentiment de normalité. Cette opportunité lui a également permis d’élargir son horizon sur la scène internationale et l’a amené à formuler de nouvelles perspectives sur l’Afrique après avoir reçu son éducation en Europe. Ewetse est convaincu que sa carrière dans les relations publiques – y compris l’expérience accumulée au sein d’APO Group – fera de lui un meilleur leader.

« Je sais écouter, ce qui est une qualité essentielle dans les relations publiques. Il faut écouter ce que les gens ont à dire pour pouvoir les aider à développer leurs idées et établir un lien avec leur public. Ce qui m’a toujours attiré dans ce métier, c’est la capacité des relations publiques à créer des opportunités pour les gens. » 

Le travail d’Ewetse au sein d’APO Group en est la preuve. Il a servi de guide à de nombreuses multinationales, les aidant à naviguer le paysage diversifié des médias africains. Son expérience et ses connaissances locales leur ont permis de réussir sur des marchés souvent difficiles à pénétrer. Comme tous ses collègues d’APO Group, Ewetse est passionné par l’Afrique et il a su fournir aux clients un réseau et une assistance « de terrain ».     

Comme l’explique Nicolas Pompigne-Mognard (www.Pompigne-Mognard.com), fondateur et PDG d’APO Group : « Tous les membres de notre équipe ne sont pas issus de la royauté africaine ! Cependant, ils sont tous profondément en phase avec la population, le pays et la région dans lesquels ils vivent et opèrent. L’histoire extraordinaire d’Ewetse illustre à merveille notre engagement en faveur de l’expertise locale. Elle témoigne également du vivier de talents dont dispose APO à travers l’Afrique. »

APO Group occupe une position unique dans le secteur des relations publiques en Afrique. Anciennement connu sous le nom d’Organisation de la Presse Africaine (African Press Organization – APO), le groupe fournit du contenu aux médias des 54 pays africains depuis 2007. Les journalistes africains connaissent et font confiance à APO Group, qui s’est imposé comme le partenaire idéal des entreprises cherchant à développer leur présence sur le continent.

Ewetse s’efforcera désormais d’appliquer les compétences en communication qu’il a affinées dans le secteur des relations publiques à son nouveau rôle de Kgosi – terme botswanais signifiant « chef », « roi » ou « aîné » – où ses responsabilités consisteront notamment à favoriser le consensus et la gouvernance au niveau local, tout en promouvant le bien-être social et l’émancipation économique de groupes défavorisés.

« Après avoir passé une partie importante de ma carrière au sein d’APO Group, je suis fier du travail que nous avons accompli pour aider nos clients internationaux et stimuler le commerce au cœur des économies africaines. Je garderai un excellent souvenir des personnes que j’y ai rencontrées et des expériences que j’y ai vécues. Ils me seront très utiles dans cette nouvelle étape de ma vie ! » 

Alors qu’Ewetse part servir sa communauté et son pays, ses collègues se souviendront de lui avec affection.

« Ewetse sera toujours un élément précieux de l’équipe APO Group – un collègue, mais aussi un ami », déclare Nicolas Pompigne-Mognard. « Il va nous manquer, bien sûr, mais cette perte pour APO Group se fait au profit du Botswana tout entier. Son pays a beaucoup de chance de pouvoir compter sur une personne comme lui. Pour ma part, je me réjouis de savoir que notre formidable équipe continuera d’offrir à nos clients, à travers toute l’Afrique, un service royal ! » Distribué par APO Group pour APO Group.