BASSAR ET DANKPEN: LE CHEF DU GOUVERNEMENT APPORTE LE SOUTIEN AUX VICTIMES DE L’EPIDEMIE DE MENINGITE

Le Premier ministre, Dr Komi Sélom Klassou a séjourné le jeudi 25 février dans les préfectures de Dankpen et de Bassar frappées depuis mi-janvier par l’épidémie de méningite.

Dr Klassou a indiqué que le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé l’a instruit pour apporter, son soutien et sa solidarité ainsi que la détermination de tout le gouvernement à investir les moyens nécessaires pour sortir les populations des deux préfectures des affres de l’épidémie de méningite. Il a souligné que cette maladie contagieuse et mortelle, se rependant plus par la poussière, frappe depuis un temps la région septentrionale du Togo surtout les préfectures de Dankpen et Bassar et la sous-préfecture de Mô.

Le chef du gouvernement s’est réjoui de la réponse spontanée et des initiatives entreprises par le gouvernement pour juguler cette épidémie  notamment la prise en charge des malades, le déploiement d’une surveillance épidémiologique accrue en vue d’informer les populations sur les symptômes de la maladie et débusquer dans les maisons d’éventuels cas.

Le premier ministre a invité toute la population à faire vacciner les personnes âgées de deux (2) à vingt-neuf (29) ans, à protéger les aliments, à se laver bien les mains avant chaque repas et à éviter les activités qui soulèvent la poussière. Il a insisté sur la qualité du vaccin, un quadrivalent qui  protège  contre  toutes  les souches  de  méningites  puis  salué  le  gouvernement  et  tous  ses partenaires pour leurs efforts en faveur du bien- être des populations. Le chef du gouvernement a, par ailleurs, indiqué que le chef de l’Etat en plaçant ce quinquennat sous le signe du social compte rester proche des populations pour leur apporter des solutions durables aux problèmes dont ils font face.

Les directeurs préfectoraux de la Santé de Dankpen et de Bassar, les Dr Agro Sébabi et Saïbou Aboukowou ont instruit les populations sur les divers aspects de la méningite notamment ses modes de transmission et de prévention, ses symptômes, la prise en charge des malades. Les populations ont aussi été informées sur les premiers signes de la maladie que sont la fièvre brutale, la raideur de la nuque, des vomissements, des pleurs incessants et le refus de téter chez les enfants.

Il  a  aussi  rappelé  les dispositions à  prendre pour éviter la  maladie.  L’accent est  mis  sur  les attroupements autour des malades, la protection de la bouche et du nez en toussant ou éternuant, éviter d’être trop exposer à la poussière.

Peu après le lancement officiel de la campagne de vaccination contre la méningite, le Premier ministre a rendu visite aux malades de méningite hospitalisés dans les Centres Hospitaliers Préfectoraux (CHP) de Guérin- Kouka et de Bassar.

Le premier ministre était accompagné dans son déplacement du ministre de la Santé et de la Protection sociale, Pr Moustapha Mijiyawa et celui des Infrastructures et des Transports, Ninsao Gnofam. Etaient également présentes, diverses personnalités civiles et militaires, au rang desquelles la représentante résidente de l’Organisation Mondiale pour la  Santé (OMS) au Togo, Dr Lucile Imboua, les préfets de Dankpen et  de Bassar puis celui de la Kozah respectivement col Dadja Manganawè, Lt Col Bonfo Faré Jean et Col Bakali Hèmou Badibawu.

Aux dernières nouvelles, l’on enregistre à ce jour 445 cas de malades et 29 décès dont 272 cas avec 13 décès pour la préfecture de Dankpen qui constitue le foyer le plus touché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *