Abidjan rase un quartier pour sécuriser son aéroport

C’est la conséquence de la mort d’un jeune Ivoirien de 14 ans, dont le corps a été découvert le 7 janvier à Roissy dans la soute d’un train d’atterrissage. L’enfant s’y était glissé au départ d’Abidjan.

Les autorités ivoiriennes ont décidé de sécuriser la zone autour de l’aéroport d’Abidjan, notamment en rasant le bidonville d’Adjouffou. Ce dernier est mitoyen de la piste, séparée seulement par un mur. C’est par là que le jeune garçon, retrouvé mort dans la soute du train d’atterrissage d’un avion à son arrivée en France, serait entré dans la zone portuaire.

Il y aura donc désormais un périmètre de sécurité, une zone de 200 mètres, débarrassée de toutes constructions. Les établissements scolaires de la zone seront quant à eux conservés jusqu’à la fin de l’année scolaire.