6ème BATAILLON TOGOLAIS POUR MINUSMA ONT REÇU LEURS ATTESTATIONS DE FIN DE FORMATION

 

 

 169 stagiaires du 6ème bataillon togolais en instance de déploiement pour la Mission multidimensionnelle Intégré des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), ont reçu leurs Attestations de fin de formation, le jeudi 17 mai au Centre d’Entraînement aux Opérations de Maintien de la Paix (CEOMP) à Lomé.

 

Ce stage a permis de renforcer les connaissances et capacités en savoir-faire et savoir-être des Détachement d’Instruction Opérationnelle (DIO) dans le cadre de la mise en condition avant la projection sur le sol malien.

Au cours des deux semaines de la formation, ils ont reçu des enseignements en « Techniques de travail en Etat-Major tactique d’un bataillon, Demande et réglage de tir d’artillerie, Techniques de sauvetage au combat, Ouverture d’itinéraire, Guidage aérien tactique avancé et

Techniques d’usage de l’appui du mortier de calibre 100 m ».

L’ambassadeur de France au Togo, Marc Vizy a indiqué que son pays et le Togo sont attachés au cadre des Nations-Unies et à ses valeurs tout en partageant la même volonté de voir la situation s’améliorer au Sahel. Il a relevé également que la permanence du Togo au Mali est exemplaire et déterminante. « Les autorités françaises mesurent les contraintes que font peser cette mission sur les forces de défense togolaises, et vous en sont reconnaissantes de la fraternité historique de nos armes qui se manifestent ici, mais aussi sur le terrain, dans les succès comme lors des tristes circonstances », a-t-il souligné. Il a demandé aux soldats togolais en partance pour le Mali de tenir leur rang, leur place et de servir efficacement la paix en portant haut leurs couleurs ainsi que leurs valeurs communes.

Le chef d’Etat-major général Adjoint des Forces Armées Togolaises (FAT), le Général de Brigade Adjitowou Komlan a exprimé sa gratitude aux instructeurs français pour leur enthousiasme à la tâche, la qualité du travail accompli et le réalisme qui imprègne les connaissances transmises, fondées, selon lui en grande partie sur des expériences tirées des opérations menées ces dernières années sur le théâtre malien. D’après lui, l’esprit de solidarité doit guider les choix de toutes les nations éprises de paix et de liberté, dans un monde marqué par le développement des connexions matérielles et immatérielles. Il a souhaité également que les femmes et les hommes du 6ème contingent togolais de la MINUSMA intègrent le souci du respect du droit dans tout ce qu’ils feront au cours de leur déploiement.

Le commandant du 6ème bataillon togolais pour la MINUSMA, Lt-colonel Kpiki Simeza a au nom des stagiaires, exprimé sa gratitude à la haute hiérarchie des FAT ainsi qu’aux instructeurs pour avoir organisé ce DIO à leur profit. « Soyez rassurés que le bataillon est suffisamment outillé pour remplir avec professionnalisme les missions qui lui seront confiées au Mali », a-t-il laissé entendre.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *