ZIO/ LUTTE CONTRE LE CHÔMAGE ET LA PAUVRETÉ : DES ZÉMIDJANS ONT REÇU DES MOTOS SOUS FORME DE PRÊT SANS INTÉRÊT

Le préfet du Zio, Etsè Kadévi a remis, le vendredi 17 mai, vingt motos de marque ‘’Sanya’’ d’un coût total de sept millions vingt mille (7.020.000) francs CFA aux conducteurs de taxi-moto communément appelés zémidjan de différents syndicats à Tsévié. Ces motos ont été mises à leur disposition par le Conseil de la Jeunesse unie du Zio (COJUZ) sous forme de contrat location-vente, remboursables en dix mois sans intérêt. Ce contrat permettra aux bénéficiaires de devenir propriétaires de la moto à la fin du remboursement et de disposer d’un compte épargne pour financer d’autres activités. En remettant les clés des motos aux bénéficiaires, Monsieur  Etsè s’est réjoui de cette initiative qui vient renforcer les efforts du gouvernement en matière de lutte contre le chômage et la pauvreté. Selon lui, ce geste qui vise à encourager l’auto emploi permettra à la jeunesse de s’épanouir. Pour sa part, le président de la délégation spéciale de la commune de Tsévié et président d’honneur de COJUZ, Loglo Kossi Bruno a appelé les conducteurs de taxi-moto à la prudence et au respect du code de la route afin d’éviter les accidents de la circulation. Il a fustigé le comportement de certains responsables de syndicats qui profitent de ce projet pour surexploiter les conducteurs de taxi-motos. La secrétaire général de COJUZ, Madame Kassem Tsadi-Malim Adéline a remercié les autorités pour leur soutien. Il a invité les zémidjans au respect du contrat qui les lie à son association afin de permettre à d’autres jeunes d’en bénéficier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *