UNE NOUVELLE STRATEGIE D’ELECTRIFICATION DU TOGO D’ICI 2030 .

Spread the love

Une table ronde des bailleurs de fonds et investisseurs pour le lancement officiel de la nouvelle stratégie d’électrification du Togo se tient les 27 et 28 juin à Lomé.

Cette table ronde est à l’initiative du gouvernement togolais avec l’appui de la coopération allemande GIZ, la Banque Mondiale et la Société Financière Internationale. Elle réunit les personnalités de renom venues apporter leur soutien à la réalisation de cette stratégie à l’instar de l’envoyée spéciale du président de République française pour l’Alliance Solaire Internationale, Mme Ségolène Royal et du vice-président Energie de la Banque Africaine de Développement

(BAD), Amadou Hott. Elle permettra aux participants d’œuvrer une compréhension partagée de la vision du gouvernement du Togo en terme d’électrification rurale, de comprendre les attentes des bailleurs de fonds et partenaires techniques et financiers, d’engager et de renforcer une relation de collaboration entre les institutions financières et le gouvernement du Togo, afin d’identifier les opportunités de financement des projets.

La rencontre donnera également la possibilité aux uns et aux autres de mieux cerner les contours de ladite stratégie, afin d’apporter leur soutien à sa mise en œuvre, pour l’atteinte par le Togo de l’objectif numéro 7 du développement durable relatif à l’accès universel à l’énergie à l’horizon 2030.

La nouvelle stratégie d’électrification du Togo propose la combinaison de solutions réseau et hors réseau pour électrifier environ cinq cent mille (500.000) ménages par des kits solaires individuels photovoltaïques, construire environ trois cents (300) mini grids solaires, connecter environ mille (1.000) nouvelles localités au réseau électrique existant et augmenter la production nationale d’environ cent (100) mégawatts. La mise en œuvre de cette stratégie contribuera à atteindre un taux d’accès de 50% en 2020, 75% en 2025 et 100% en 2030. Pour atteindre les 100% d’électrification en 2030, il faudra mobiliser un total d’investissement d’environ mille (1.000) milliards de F CFA, soit environ quatre-vingt-trois (83) milliards de F CFA par an sur douze (12) ans. Ce qui représente plus de quatre (4) fois la moyenne historique de mobilisation annuelle des ressources financières pour les projets du secteur énergétique au Togo.

Le ministre togolais des Mines et de l’Energie, Marc Dèdèriwè Abli-Bidamon a au nom du gouvernement exprimé sa reconnaissance aux bailleurs de fonds et aux investisseurs qu’il a exhorté à apporter une fois encore leur appui à l’exécutif togolais dans ses efforts pour l’électrification entière du Togo.

Mme Royal a plaidé pour l’implantation des technologies sur place pour faciliter les travaux de réparation et de maintenance des installations.

Le lancement symbolique de la stratégie a été conjointement effectué par le premier ministre togolais, Dr Komi Sélom Klassou et Mme Royal qui ont appuyé sur un interrupteur monté pour la circonstance pour que jaillisse la lumière.

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité