Un atelier des femmes cadres sur leur avancée professionnelle dans la fonction publique tenu à Lomé

Le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation et celui de la Fonction Publique ont organisé les 24 et 25 mars à Lomé, un atelier de formation consacré aux informations et conseils pratiques devant permettre l’avancée professionnelle des femmes dans la fonction publique.

L’atelier se situe dans le cadre du programme national de promotion et de développement du leadership professionnel des femmes togolaises.

L’objectif  visé  par  la  rencontre,  est  d’outiller  les  participantes  sur  des  connaissances nécessaires devant leur permettre d’avancer dans leur carrière. Il s’agit également de leur faire connaître les règles qui régissent l’administration publique afin qu’elles puissent se positionner à des postes de direction.

Au cours de la formation, des modules, entre autres, le déroulement de la carrière dans la fonction  publique ;  les  critères  de  nomination aux  postes  de  responsabilité;  l’évolution professionnelle des femmes dans la fonction publique, les défis auxquels sont confrontées les femmes dans la fonction publique ont été présentés.

En ouvrant les travaux, la ministre en charge de la Promotion de la femme, Madame Dédé Ahoéfa Ekoué a invité les participantes à tirer profit de cet atelier pour soutenir le processus et accroître l’impact des compétences féminines sur l’efficacité de l’administration publique togolaise.

Elle  a  cet  effet  invité  les  femmes  à  enregistrer  leur  curriculum-vitae  sur  la  plateforme  de compétence (www.exoert-femme.com) pour une meilleure visibilité de la gent féminine togolaise.

Le ministre de la Fonction Publique, Gourdigou Kolani a souligné que cet atelier est une occasion  pour  les  participantes  et  les gestionnaires  des  ressources  humaines  de  prendre connaissance des nouvelles dispositions et avantages contenus dans le nouveau statut général de la fonction publique. Il a fait savoir qu’avec la Stratégie de Croissance Accélérée pour la Promotion de l’Emploi (SCAPE),  le  Togo  ambitionne  une  croissance  accélérée  et  inclusive.  A  cette  fin, l’administration publique doit ainsi se positionner comme moteur de développement pour plus de services efficaces au profit des populations. Selon lui, l’avancée des femmes étant un des leviers des performances de l’administration, elle doit être encouragée et facilitée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *