Un atelier de vulgarisation des argumentaires religieux et traditionnels contre les violences basées sur le genre à Lomé

Trois argumentaires pour combattre les violences basées sur le genre : les argumentaires chrétien, musulman et traditionnel sont susceptibles d’aider les religieux à dénoncer et à combattre  les violences basées sur le genre.

C’est dans ce cadre qu’un atelier de vulgarisation des argumentaires religieux et traditionnels contre les violences basées sur le genre est organisé ce jeudi 22 janvier 2015 à L’hôtel Eda Oba par le ministère de la promotion de femme en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP).

Cet atelier a pour but de renforcer la lutte pour que désormais, personne ne se base plus sur la religion pour faire violence aux femmes au Togo en permettant en premier lieu la prévention des violences basées sur le genre et les violences faites aux femmes la population à éviter de jeter les ordures sur les voies publiques et à libérer les réserves administratives en vue de la modernisation des localités. .

Pour la ministre de l’action sociale DEDE Ahoefa Ekoué, c’est une action stratégique et opérationnelle menée par le gouvernement et la société civile pour permettre à toutes les couches socio religieuses de vivre en parfaite harmonie en mobilisant tous les acteurs à tous les niveaux pour une réponse préventive et des actions répressives plus efficaces.

C’est aussi un appel lancer aux leaders d’utiliser ces argumentaires pour la sensibilisation de leurs fidèles. Des attestations ont été remises aux différents acteurs ayant œuvré à l’élaboration des documents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *