Togo: Les OPC outillés sur l’évaluation de la performance dans le cadre du PACCIR

Les Organismes nationaux de promotion du commerce (OPC) étaient en atelier de formation sur l’évaluation de la performance du mercredi 27 au vendredi 29 septembre dernier à Lomé. Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la compétitivité du commerce et à l’intégration régionale (PACCIR) dans l’espace UEMOA vise à permettre aux organisations de la région de développer un système de mesure de la performance adapté à leur stratégie et à leurs objectifs.

Il est organisé par la Commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), la Chambre consulaire (CCR) de l’UEMOA et le Centre du commerce international (ITC).
Financé à hauteur de 3 millions d’euros par l’Union européenne, ce projet entend faire la promotion du commerce et la facilitation des échanges intra-régionaux et interrégionaux pour une insertion accélérée et durable de l’Afrique de l’Ouest dans l’économie mondiale.
Cet atelier a également été l’opportunité pour le Réseau des Organismes de promotion du commerce (ROPC) mis en place par le PACCIR/UEMOA pour favoriser le partage de bonnes pratiques et d’expériences pour mieux accompagner le secteur privé. Les représentants des Organismes membres du ROCP ont pris part à cette rencontre pour permettre à leurs structures de répondre aux politiques gouvernementales et internationales qui imposent plus de transparence et de rigueur dans l’évaluation de l’efficacité des services fournis.

Aussi, le PACCIR/UEMOA cherche-t-il à renforcer le ROPC afin de favoriser les synergies et les échanges intra régionaux à travers l’organisation de plusieurs rencontres à Ouagadougou à la fin du mois d’octobre notamment un atelier sur la promotion commerciale au bénéfice des Administrateurs/Conseillers en promotion commerciale des OPC des 8 pays membres de l’UEMOA, un atelier sur le lien étroit entre la promotion des investissements et le développement des exportations, un atelier de sensibilisation et de formation à l’obtention des normes ISO 22000, un forum sur l’emballage des pays de l’UEMOA, des conférences et foires commerciales sur le thème de l’emballage rassemblant des entreprises de toute la région UEMOA.

Pour le directeur général de la CCR/UEMOA, Yazas Egbarè Tcholou, la plupart des pays émergents et les dragons d’Asie qui enregistrent une croissance plus que positive ont pris conscience du rôle implacable que jouent les organismes de promotion du commerce. « C’est le chemin que nos structures sont en train d’emprunter en mettant en place le Réseau des organismes nationaux de promotion du commerce (ROPC) », a-t-il indiqué.

A en croire Madame Anne Chappaz, représentante du Centre du commerce international de Genève, cette formation constitue la marque d’une coopération étroite et d’une parfaite synergie entre des institutions régionales et internationales ayant les mêmes objectifs à savoir le développement durable et la réduction de la pauvreté.
L’évaluation de la performance des OPC est une approche de gestion fondée sur deux éléments fondamentaux notamment des résultats mesurables conformes à la vision, à la mission et aux objectifs de l’institution et répondant aux besoins exprimés par l’audience cible (entreprises, organismes du secteur privé) ainsi que des ressources humaines engagées et motivées qui s’approprient les stratégies préalablement fixées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *