TOGO-SANTE/PREVENTION DU CORONAVIRIUS : LES LEADERS COMMUNAUTAIRES DU GOLFE SENSIBILISES SUR LES MESURES GOUVERNEMENTALES

La préfecture du Golfe a organisé une rencontre de sensibilisation et d’échanges sur le COVID-19 (Coronavirus) à l’intention des autorités administratives, des leaders communautaires et des délégués des Organisations de la société civile (OSC) le vendredi 20 mars à Lomé. Cette rencontre, animée par le préfet du Golfe, Agbotsè Komlan, a permis d’attirer l’attention des participants sur la contagion et les mesures coercitives prise par le gouvernement pour la prévention de cette pandémie. La finalité est de permettre à ces acteurs d’avoir les informations officielles pour sensibiliser à leur tour les populations.

Selon le préfet neuf mesures ont été prises par le gouvernement pour la prévention de cette pandémie au Togo. Au nombre de ces mesures, M. Agbotsè a insisté sur l’auto-isolement obligatoire de 14 jours pour toute personne arrivant au Togo et ayant séjourné dans un pays à haut risque, l’interdiction de tout rassemblement de plus de cent personnes sur tout le territoire national pour une période d’un mois. Il a également fait mention du renforcement de la surveillance et des mesures individuelles et collectives de prévention et de protection, et la suspension pour deux semaines à compter du vendredi 20 mars de toutes les liaisons aériennes en provenance des pays à haut risque. Sur les mesures individuelles et collectives de prévention et de protection, il est recommandé, entre autres, de se laver les mains au savon, de recourir au gel hydro-alcoolique, d’éviter de se serrer les mains en se saluant et d’éviter des accolades et des embrassades.

Le gouvernement exhorte, par ailleurs, toutes les autorités administratives, traditionnelles, militaires et religieuses, et l’ensemble de la population à contribuer à l’application de ces mesures qui s’imposent à tous. Le représentant du pouvoir central a encouragé tous les acteurs en ce qui les concerne à vulgariser les mesures gouvernementales pour le bien de tous. Il interdit sur son ressort territorial les rassemblements concernant les funérailles, les cultes chrétiens et vodou, les mariages et les rendez-vous de marché. M. Agbotsè a, pour terminer, rappelé les numéros verts mis à la disposition des populations pour signaler tout cas suspect. Il s’agit de +228 22 22 20 73/91 67 42 42.

Le chef canton de Djidjolé, Togbui Djidjolé et le commissaire de police du sixième arrondissement de Lomé, ont apprécié l’initiative de la rencontre. Ils ont promis la disponibilité des forces de l’ordre et de sécurité, des leaders communautaires et acteurs des OSC à accompagner le préfet dans le strict respect de ces recommandations.