TOGO: LA JOURNEE DE L’INDUSTRIALISATION DE L’AFRIQUE CELEBREE.

Le ministère de l’Industrie et du Tourisme a organisé une rencontre à la société TONGMEI LABORATOIRES, pour marquer la journée de l’Industrialisation de l’Afrique, le mardi 20 novembre à Lomé. C’était en présence du coordonnateur Résident du Système des Nations Unies, Damien Mama et du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Octave Nicoué Broohm.

L’édition 2018 de cette journée célébrée chaque 20 novembre, est placée sous le thème : « La promotion des chaînes de valeurs régionales en Afrique : un moyen d’accélérer la transformation structurelle, l’industrialisation et la production pharmaceutique de l’Afrique ». Elle coïncide avec les 20 ans d’existence de cette journée vise à inciter les pays africains à s’engager davantage dans le processus industriel et mobiliser l’appui de la communauté internationale en faveur du développement industriel de l’Afrique.

Il s’agit spécifiquement pour le Togo avec son Plan national de développement (PND) de s’engager résolument dans le développement des pôles de transformations agricoles, manufacturiers et d’industries extractives. L’objectif recherché à travers la mise en œuvre du PND est d’atteindre une croissance forte, et inclusive de 8% à l’horizon 2022.

Le ministre en charge de l’Industrie, Ihou Yaovi Attigbé, a indiqué que ce thème vient renforcer la vision du gouvernement à travers le PND 2018-2022, qui entend transformer structurellement l’économie pour une croissance forte, durable, inclusive, créatrice d’emplois décents et induisant l’amélioration du bien-être social. Le ministre a ajouté que « la transformation structurelle de l’économie passera par des actions de densification et de diversification du tissu industriel ». Il a, en outre, remercié l’entreprise TONGMEI LABORATOIRES, pour avoir abrité les manifestations.

Le directeur général de TONGMEI LABORATOIRES, Gou Hongjun, a remercié le gouvernement togolais pour la coopération qui existe entre la Chine et le Togo, qui a permis la création de sa structure depuis 1998 pour soutenir la santé de la population africaine, en l’occurrence celle du Togo.

Le directeur national de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), Lonlon Komlan Locoh, a souligné que cette commémoration est une occasion unique de réaffirmer les engagements pris par les Etats membres de l’Union africaine et la communauté internationale, afin d’accélérer le développement industriel inclusif et durable du continent africain.

  1. Locoh a relevé qu’il faut forger des partenariats stratégiques, notamment avec le secteur privé en vue de promouvoir les chaines de valeurs régionales, d’assurer la réalisation d’investissements et d’améliorer l’accès au savoir-faire et aux technologies. Selon lui, le développement d’un secteur pharmaceutique compétitif et viable en Afrique peut aider à promouvoir l’amélioration de la santé et du bien-être et une croissance économique durable.

La cérémonie a pris fin par une visite guidée de la société TONGMEI LABORATOIRES.

La journée de l’industrialisation de l’Afrique a été adoptée par la Conférence des Chefs d’Etats et de gouvernement de l’Organisation de l’Unité Africaine à sa vingt-cinquième session ordinaire, tenue le 26 juillet 1989 à Addis-Abeba, suivie de la résolution du 22 décembre 1989 par l’Assemblée générale des Nations Unies.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *