Togo : des cadres musulmans se penchent sur le sujet des écoles islamiques

Spread the love

Sous le parrainage de l’Union Musulmane du Togo, l’Association des cadres Musulmans au Togo organise un colloque national sous le thème : «CONTRIBUTION A L’AMELIORATION DE L’ENSEIGNEMENT DANS LES ECOLES ISLAMIQUES AU TOGO» ,_
C’est au total une cinquantaine d’acteurs de l’enseignement islamique issus des écoles coraniques (MADRASA), et des écoles confessionnelles musulmanes connues sous le nom d’Écoles franco-arabes venus de toutes les localités du Togo qui prennent part à cette grande rencontre nationale de réflexion et de proposition.

Comment rendre égales les chances d’accès et de succès à l’enseignement et à l’insertion des jeunes sortis de nos écoles islamiques dans le formel, comme de l’informel ? Dans quelle(s) condition(s) le développement de l’enseignement confessionnel islamique peut-il ouvrir des voies d’accès à des compétences et savoirs autres que ceux offerts par des systèmes classiques ? Comment, au travers d’une meilleure organisation des enseignements donnés dans les écoles islamiques peut-on contribuer à consolider le vivre-ensemble dans la société multiconfessionnelle qu’est celle du Togo ? Par quelle voie pourra-t-on permettre à instaurer dans ces écoles une meilleure coordination des enseignements grâce aux programmes harmonisés, officialisés et reconnus par l’Etat ?
Voilà quelques-unes des questions qui relèvent de la problématique de cette importante rencontre et qui participent aux enjeux qui feront que la formation dans les établissements confessionnels islamiques ne soit plus un choix par défaut mais qu’elle soit, réellement, une décision qui fasse partie d’une trajectoire autodéterminée et valorisante, de la part de l’apprenant.

On note parmi les participants à ce colloque, d’éminents professeurs et cadres de l’Administration scolaire. Ce qui témoigne combien l’Acmt a bien perçu les enjeux d’une profonde réforme qui consacre le rôle de la formation dans les établissements confessionnels islamiques en tant que maillon fort d’une politique de promotion de l’emploi et de relèvement du niveau de qualification des ressources humaines du pays en vue du renforcement de la compétitivité de son développement socioéconomique.

Hier, 1er jour, les travaux du colloque ont commencé par une conférence inaugurale avec deux communications:
-Communication 1 est «Genèse des premières formes d’enseignement islamique sur le territoire togolais » par le Prof CISSÉ Aliou, universitaire, ancien Président de la CNDH;
-Communication 2: «Diagnostic de l’état actuel des écoles islamiques, ébauche des pistes d’éveil d’une harmonisation des programmes d’enseignement et plaidoyer pour un soutien de l’Etat aux écoles confessionnelles islamiques »par l’inspecteur de l’éducation ALEGBE Tapha, ancien Directeur de l’Enseignement Secondaire Général.

Après ces deux communications qui ont donné une vue d’ensemble sur la thématique de l’enseignement islamique au Togo et les orientations dans les travaux de réflexion a l’intérieur des ateliers qui ont débuté dans l’après-midi.
1- l’enseignement de la religion dans les écoles confessionnelles musulmanes
2- Organisation des écoles franco-arabes au Togo
3- Harmonisation des programmes des écoles d’enseignement arabe

Les travaux du colloque prennent fin demain dimanche.

Puisse Allah faciliter ces assises et faire qu’elles soient un vrai début de l’éveil de la communauté sur l’ensemble des enjeux et défis la concernant afin de s’assurer un meilleur avenir !

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp