TOGO/ CRISE SOCIOPOLITIQUE LA PLA.FOND RECOMMANDE LE DIALOGUE

 

La Société Civile Africaine à travers la Plateforme des Associations et ONG pour la Promotion de la Démocratie et de la bonne Gouvernance (PLA.FOND) a dit soutenir le peuple togolais pour son engagement dans le choix du dialogue comme moyen de sortie de crise sociopolitique du pays, au cours d’une conférence de presse tenue le samedi 24 mars à Lomé.

Dans une déclaration, la plateforme a rappelé que l’unique voie de sortie de crise sociopolitique actuelle du Togo reste et demeure le dialogue. Elle se félicite de la tenue effective et du bon déroulement du dialogue en dépit des épisodes regrettables qu’a connu le Togo lors des manifestations politiques violentes. C’est pourquoi, elle a salué la saisie de la main tendue du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé par l’opposition à un dialogue entre frères. « Le président de la

République, Faure Gnassingbé, en appelant ses concitoyens au dialogue qui est l’arme des forts, fait le choix du progrès, de la fraternité et de la cohésion sociale au peuple togolais », a indiqué la PLA.FOND. Elle a invité donc tout le peuple togolais et particulièrement les acteurs politiques sans exception à se conformer aux règles démocratiques et à exercer leurs prérogatives dans le respect des droits et libertés des citoyens pour un apaisement tant souhaité de part et d’autre en vue de mieux consolider l’unité nationale.

La plateforme de la Société Civile Africaine s’est félicité par ailleurs de l’implication sans faille des chefs d’Etats de la CEDEAO et de l’Union Africaine dans la crise togolaise. Aussi, a-telle appelé, la diaspora togolaise à se mobiliser autour du dialogue et à ne regarder que l’intérêt supérieur de la nation Togolaise. Elle a encouragé et invité les facilitateurs de ce dialogue à faire preuve d’objectivité et d’impartialité quant aux solutions idoines de sortie de crise définitive pour le bonheur du peuple togolais.

  1. Tchiakpé Ignace Evariste, Mme Amon Constance et sa majesté Dada Agonlihosou Yéto, respectivement conseiller politique du président guinéen Alpha Condé, ancienne diplomate chargée de mission de feu Félix Houphouët-Boigny et Roi du Bénin ont eux aussi relever que le dialogue est la voie privilégiée dans la résolution de la crise que connaît actuellement le Togo. Ils ont tour à tour appelé les Togolais à l’amour du prochain, à s’entendre et traduire en action les décisions qui seront prises au dialogue pour leur bien-être.

La plateforme regroupe 37 ONG et associations à travers différentes sous-régions de l’Afrique. Son siège se trouve en Mauritanie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *