Tchaoudjo: Le poste de transformation électrique de Kideoude inauguré

Les Chefs d’Etats du Togo, Faure Essozimna Gnassingbé et du  Bénin,  le  docteur  Thomas  Yayi  Boni  ont inauguré  le  26  mars  à Sokodé,  le  poste  de transformation électrique de Kidèoudè au nordest de Sokodé.

La  construction  de  ce   poste  de transformation  électrique  s’inscrit  dans  les projets prioritaires du plan d’action de la CEEB 2011-2020 et  vise  à  assurer  la  stabilité  et  la sécurité  du  réseau  de  transport  ainsi  que  son extension  vers  les  parties  septentrionales  du Bénin et du Togo.

Le site de transformation inauguré

Cet ouvrage permettra à la CEET de réduire les pertes sur les lignes de transport électrique et d’améliorer la fourniture de l’énergie électrique des régions Centrale et de la Kara.

Ce poste est équipé de deux transformateurs de 161/66/2kv de 05 MVA, d’une inductance Shunt 161 KV de 05 Mvar, de deux barres 161 KV, une travée couplage et de deux lignes de 20 KV raccordées à la CEET de Sokodé. Il est raccordé à ceux de Sokodé et de Kara à 161 KV.

Les travaux de construction ont été financés par Eximbank-Chine à hauteur de 11.797. 661. 500 F CFA exécutés par l’entreprise chinoise TBEA Co LTD en 19 mois.

Le poste de transformation électrique comportant un bloc administratif et technique est construit sur une superficie de 4,445 ha.

A leur arrivée sur le site, les deux Chefs d’Etats ont reçu des  honneurs militaires du détachement du régiment des para-commandos de Kara placé sous les ordres du colonel Sogoyou.

A l’occasion, les ministres en charge de l’énergie du Bénin, Barthélémy Kassa et du Togo, Dammipi Noupokou ont situé le contexte de la construction de ce poste qui traduit la ferme volonté des deux Chefs d’Etats d’améliorer les conditions d’accès de leur peuple à l’énergie électrique. Ils ont indiqué que ce poste revêt une importance stratégique et économique réelle pour les deux nations engagées sur la voie de l’émergence. MM. Kassa et Noupokou ont salué la coopération entre les Républiques du Togo et du Bénin qui a abouti avec la coopération chinoise à la réalisation de cet ouvrage. Les deux ministres ont remercié les ingénieurs, les ouvriers et manœuvres ainsi que les autorités de Tchaoudjo dont l’abnégation au travail a permis d’économiser le temps de la construction réduit de 24 à 19 mois.

Le directeur de la CEEB, Djibril Salifou a expliqué que l’ambition des deux chefs d’Etats est que toutes les populations aient accès au courant électrique où qu’elles soient. C’est pourquoi, a-t-il dit, après le barrage de Nangbéto et de deux centrales thermiques à Lomé, ils ont convenu de construire un nouveau barrage hydroélectrique sur le fleuve Mono à Adjarala.

L’Ambassadeur  de  Chine  au  Togo  son  Excellence  Yu  Xi  Liu  s’est  aussi  réjoui  de l’excellence des échanges technologiques entre la Chine et toute l’Afrique dont le Togo et le Bénin.

Il a enfin souligné que son pays est très intéressé par la détermination du Togo à s’engager sur la voie de l’émergence et reste disponible à l’accompagner.

Auparavant le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Ouro-Koura Agadazi avait relevé  que  ce  poste  de  transformation électrique  va  améliorer  les  conditions  de  vie  des bénéficiaires et permettre le bon fonctionnement des PME/PMI et l’agro-industrie.

Ont  pris  part  à  cette  cérémonie  le  Premier  Ministre  Séléagodji  Ahoomey-Zunu  et  le Président de l’Assemblée Nationale, Dama Dramani des membres du gouvernement et du corps diplomatique   accrédité  au  Togo,  des  députés,  les  préfets  de  Blitta, Sotouboua,  Tchamba  et Tchaoudjo, des chefs coutumiers et religieux de la préfecture.

La cérémonie d’inauguration a pris fin par la coupure du ruban symbolique par les deux chefs d’Etats et la visite guidée du site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *