SORTIE DE TERRAIN D’UNE DELEGATION DU CLUB SOROPTIMIST LOME AURORE ET DES APPRENANTS DU CENTRE D’ALPHABETISATION « CHRIST ROI »

 

 

Une délégation du Club Soroptimist Lomé Aurore et les apprenants du centre d’alphabétisation et de remise à niveau « Christ roi » de kodjoviakopé ont visité le samedi 19 mai, l’imprimerie « la Semeuse » et la boulangerie « le Croustillant », dans la banlieue-Est de Lomé.

Cette visite a pour but de permettre aux apprenants de découvrir le travail qui se fait dans ces entreprises et de susciter en eux le désir de travailler. Il est aussi question d’inviter ces élèves à suivre les pas des ouvriers de ces deux entités commerciales qui, quotidiennement expriment leur volonté de gagner leur pain par le travail bien fait.

La délégation était conduite par la directrice de programmes et la présidente de la Commission éducation dudit club, respectivement Mmes Pierrette Ayivi et Edwige Atayi.

A l’imprimerie « la Semeuse », les apprenants ont suivi le processus de fabrication des sacs destinés à contenir le ciment de « CIMTOGO ». Ce processus débute avec le fonctionnement de la machine dénommée la « tubeuse », où les bobines sont montées en quantité, afin d’imprimer les sacs sous forme de tubes. Ces sacs en tubes suivent ensuite des modifications avec divers machines.

Il s’agit notamment de la « bottomeuse », qui permet la finition du papier, du « perforateur », où les sacs sont poinçonnés, de la station d’assemblage, de la section de séchage et de la section « trie » où les sacs sont triés. Les sacs sont ensuite convoyés vers le « compteur », une machine qui les met en nombre de 20 et vers des « palettes », où les sacs sont empilés pour pouvoir les transporter avant leur commercialisation.

A la boulangerie « le Croustillant », Mme Edwige Atayi et ses collaborateurs ont instruit la délégation sur la fabrication du « pain français » dont le processus dure quatre heures d’horloge avant sa sortie du four. Cette fabrication se fait avec la farine de blé, l’améliorant, la levure sèche, du sel et de l’eau froide. Le tout est malaxé et pétri durant 10 à 12mn jusqu’à l’obtention de la pâte qui est laissée au repos dans une cuve durant 5mn. La pâte est ensuite mise sur une table, où elle est coupée jusqu’à l’obtention des pâtons de différents poids et selon la forme voulue. Ces pâtons sont ensuite déposés dans des alvéoles couvertes avant d’être déposées dans la « façonneuse » pour leur donner une forme avant de les mettre au four pour leur cuisson.

Madames Ayivi et Atayi ont invité les apprenants à l’assiduité, devant leur garantir un avenir radieux. Elles leur ont rappelé par la même occasion les bonnes conduites, entre autres, la discipline, le respect de la hiérarchie et du règlement intérieur, qui permettent à tout élève d’achever avec succès son cursus scolaire.

A la fin des visites des cahiers, des livres, des blocs notes, des sous-mains, des manuels d’écriture et d’exercice ont été remis aux apprenants.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *