Séparation de corps entre Abass KABOUA et Jean Pierre Fabre

« Je suis de la partie septentrionale du Togo, et la logique voudrait que ce soit moi qui lors des déplacement du CAP 2015, dans le Nord Togo, prépare le terrain et accueillir mon frère qui vient de la région méridionale. Mais si les gens pensent qu’ils peuvent aller parler en notre nom à nos parents, libre à eux ; mais je vous dis simplement regarder la délégation vous comprendrez ceux qui sont montés (dans les Savanes, ndlr), pour moi ce sont des étrangers qui sont allés chez nous. Ça c’est un. De deux parce que quand vous bougez pour les tournées comme ça, il faut réfléchir, vous ne pouvez pas demander aux gens d’aller prendre leur cartes d’électeurs et laisser c’est ici le gros lot, à moins qu’on est candidat sans savoir même ce que nous voulons nous-mêmes. Quand vous êtes un candidat sérieux vous devrez connaitre et la géographie et la politique du pays. Oui ! Le gros de l’électorat c’est ici, mais si vous laissez, vous allez chez les autres qui vous regardent (indifférents, ndlr) parce que c’est là-bas que les enfants de neuf ans sortent pour aller se faire inscrire, nous (MRC) on a déjà dits dans nos villages que tous les enfants mineurs, il ne faut pas qu’ils s’excitent-ils auront toute la vie pour voter le nombre de fois qu’ils veulent voter. Mais le gros du travail c’est ici (le Sud, ndlr). Mais si vous laissez- Est-ce que c’est nous kabye, moba, lamba tchokossi, qui allons maintenant faire le porte à porte dans le Sud pour appeler les gens à aller s’inscrire ? Eux-mêmes savent dans quel calcul ils sont. Oui le le cap 2015 fonctionne aujourd’hui sur des bases un peu comme un crabe qui marche dans le sable de mer. Parce que quand des gens sortent ils prennent certaines positions par rapport à vous, c’est difficile après de s’aligner. Ça s’est passé une fois, deux fois, trois quatre fois, cinq fois, huit fois, c’est quoi finalement ? Nous sommes un parti, nous aussi on a acheté le timbre (à l’époque 250 frcs, on a fait l’enregistrement) il faut nous respecter. Les gens nous engagent, on dit non ne faites pas ça. Vous ne pouvez pas engager vos amis et quand il y a des ratés après vous dites il faut allez corriger. Vous ne voyez encore sur les radios ? Je ne corrigerai rien du CAP ; parce qu’il faut ramener tout dans notre case. C’est en cela que le MRC a demandé depuis sept semaines un règlement intérieur qui nous lie. En réalité Gerry Taama n’a pas été chassé du Cap. Taama a eu problème avec Arc-En-Ciel qui est membre du CAP. Mais Il n’y a pas aucun texte dans le CAP qui autorise un parti à chasser un autre. C’est faux. Enlevez ça de votre tête. Les gens peuvent avoir mille députés à l’Assemblée, moi je n’ai pas de députés, j’attends le premier qui va me chasser. Je n’ai pas de députés, je suis allé faire la prison pour eux non ! Vous savez je parle je suis très tendu, j’ai reçu des coups de fil avant de venir à cette conférence de presse. Les gens me disent : président, non arrivez, comme nous sommes déjà déclaré candidat il ne faut pas parler de ça, ne dit pas que nous trompons le peuple, parce que ça va agir contre nous. Est-ce qu’on raisonne comme ça ? Je dis à ce grand frère que c’est la première et la dernière fois qu’il m’appelle le matin quand je me réveille, sinon je vais le balancer et demain il va me dire que je lui ai jeté en pâture ou à la vindicte populaire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *