RELIGION/ SOMMET DE L’UA: DES OFFICES RELIGIEUX POUR RENDRE GRACE AU SEIGNEUR

Le Premier ministre, Komi Sélom Klassou a assisté le mercredi 19 octobre à

l’Eglise Evangélique Presbytérienne paroisse de Nyékonakpoè à Lomé, au culte d’action de grâces pour la réussite du sommet de l’Union Afrique (UA) sur la sûreté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique.

Ce culte de remerciement a été présidé par le modérateur des Eglises Evangéliques Presbytériennes du Togo (EEPT), pasteur Paul Mensa Sénamé Avinou, entouré d’une quarantaine de pasteurs en présence des membres du gouvernement, du corps diplomatique et consulaire, des députés, des autorités administratives, politiques, traditionnelles et militaires ainsi que des fidèles desdites églises.

Le pasteur Avinou a tiré son enseignement du Psaume 117 pour exprimer la gratitude du gouvernement à Dieu pour le bon déroulement des travaux du sommet tenu du 10 au 15 octobre dernier. Ce sommet a abouti à la signature par les chefs d’Etats africains de la « Charte de Lomé sur la sûreté et la sécurité maritimes et le développement en Afrique ». En s’inspirant des versets de ce Psaume, l’officiant a appelé les peuples de Dieu à

louer le Seigneur et à le célébrer continuellement car dit-il, « sa bonté pour les hommes est grande et sa fidélité dure à toujours ».

« Il y a quelques jours, nous étions rassemblés ici pour demander la bénédiction de Dieu sur le sommet et implorer sa grâce pour la réussite des travaux, Dieu nous a exaucé et nous voilà encore réunis en cette même paroisse pour remercier le Seigneur et le louer » a expliqué le pasteur Avinou. Il a prié pour la paix et la concorde au Togo et imploré la bénédiction de Dieu sur le chef de l’Etat, les gouvernants et l’Afrique.

Le culte a été animé par les fédérations des chorales Concorde, Mokpokpo, Jeunes femmes, Biblia habobo des églises évangéliques de Lomé et la chorale Kékéli d’Agoè.

Outre ce culte, le chef de l’Etat a assisté à une messe d’action de grâce pour la même cause à la paroisse Universitaire de Lomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *