NFS-Togo alerte sur les hépatites virales

Spread the love

L’Agence Nouvelle Formule Sanitaire, NFS-Togo a organisé une conférence de presse ce 28 juillet, Journée de lutte contre les Hépatites virales, pour réveiller l’opinion publique sur la réalité des ravages sanitaires humains et sociaux de ces pathologies. La cérémonie a été animée par Monsieur Kpanou Mathieu TOBOSSI, consultant en dietothérapie, Directeur du cabinet NFS-Togo ; il est assisté par Docteur Emmanuel SOGADJI, Président de la Ligue Togolaise des Consommateurs.

En effet les hépatites ont un enjeu énorme sur la santé publique et pour cause ! Le Virus B(VHB) est 100 fois plus contagieux que le VIH et 10 fois plus contagieux que le virus C (VHC). Au moins 400 millions de porteurs chroniques sur 2 milliards de personnes infectées du VHB soit 25% de la population mondiale. 1.000.000 de décès annuels dans le monde.
Au Togo : On enregistre une moyenne nationale de 14% avec des zones de 25à 35% en allant vers le Nord ( Sotouboua , Kara , Dapaong etc.). Lomé et ses environs près de 16%.
Ces informations démontrent les dégâts que causent les hépatites virales. Il urge alors de mieux connaitre le mal pour plus de précaution.

Notons que les hépatites virales désignent des maladies aigües ou chroniques du foie, causées par des virus. Cinq grands types sont à distinguer :
• L’hépatite alimentaire qui est due à nos mauvaises pratiques agricoles et culinaires puis nos combinaisons alimentaires dangereuses,
• L’hépatite médicamenteuse : plus de 1.300 médicaments chimiques et une cinquantaine de plantes sont répertoriées dangereuses pour le foie,
• L’hépatite alcoolique due aux boissons falsifiées, alcoolisées, sucrées, chimiques…
• L’hépatite autodestructive est lié au problème de foie dès la naissance, et
• Les hépatites virales : ils en existent au moins cinq (A-B-C-D-E) virus attaquent le foie et peuvent le détruire si rien n’est fait. B et C sont les plus fréquents mais D se voit maintenant aussi. Il existe aussi l’hépatite occulte déjà rencontrée au Togo.

Elles sont très contagieuses. Surtout le virus B présent dans la majorité des liquides biologiques : sang, sueur, sperme, sécrétions sexuelles féminines, dans la salive, l’urine. Sexuellement transmissible.
Plusieurs symptômes les caractérisent entre autres : fatigue générale, bourdonnement de ventre, douleurs articulaires, insomnie ou sommeil agité, prise de volume du ventre avec présence de liquide. Pour ne citer que cela et si rien n’est fait ; c’est le cancer du foie puis la mort.
Pour se protéger : le dépistage et la vaccination contre le virus B. Pour le virus C éviter d’être au contact avec le sang infecté.


Des questions et réponses ont permis aux journalistes d’avoir de plus ample informations. Par exemples éviter de sucer les seins (Si ce ne sont ceux de votre épouse) ; Faites attention aux médicaments contenant le paracétamol et surtout les boissons alcoolisées, les jus de fruits non faits à la maison et dont la qualité est douteuse.
Docteur Emmanuel SOGADJI, de la Ligue Togolaise des consommateurs a salué l’initiative de NFS-Togo et a profité pour dénoncer certaines pratiques concernant la commercialisation de boisons fortement alcoolisées mais fabriquées de manière douteuse, emballées dans les bidons jaunes et qui sont convoyées vers les localités du nord Togo après Blitta ; et sont achetées et consommées par les populations de ces localités où plus de 25% de cas d’hépatites sont enregistrées.

A l’issue de la rencontre par rapport à la situation de la présence l’hépatite au Togo et la lutte à mener : « Au Togo, la situation au Togo est de 14% contre 8% en Afrique de l’ouest. C’est beaucoup. C’est presque le double. Et on a des poches de 25 à 35% lorsqu’on évolue vers le septentrion. Donc il va falloir qu’on fasse tout pour arrêter la saignée. Il faut se faire dépister et faire convenablement la vaccination » a déclaré Monsieur Kpanou Mathieu TOBOSSI, consultant en dietothérapie, Directeur du cabinet NFS-Togo.
Alors pour marquer leur 10ème anniversaire, l’Agence Nouvelle Formule Sanitaire (Cabinet NFS Togo) sis non loin de l’hôtel Todman à Lomé ; avec l’appui de ses partenaires offre :
 500 dépistages gratuits Virus B 0f/5.500,
 500 vaccins subventionnés 3.500f/6.500.
 500 dépistages virus C 1.500 /5.500
Un total de 5.000f au lieu de 17.500F durant la période de 15-07 au 31-08-2022.
Contacter Tél : 93705414/91329054.

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp