Mondial 2022 au Qatar: Michel Platini placé en garde à vue

Michel Platini a été placé en garde à vue pour des « faits présumés de corruption », selon le site d’information Mediapart. L’ex-président de l’UEFA, banni de ses fonctions en 2016 par la FIFA, est sous enquête dans le cadre de l’attribution du Mondial 2022 au Qatar.

Michel Platini « n’a strictement rien à se reprocher et affirme être totalement étranger à des faits qui le dépassent », ont indiqué ses conseillers dans un communiqué.

Dans cette enquête menée conjointement depuis 2016 par les autorités judiciaires suisses, françaises et américaines, Claude Guéant, ancien bras droit de Nicolas Sarkozy lorsqu’il était président de la France, est aussi entendu avec le statut de « suspect libre ». Sophie Dion, ancienne conseillère sports de Sarkozy, est elle aussi en garde à vue.

Le Parquet national financier (PNF) de Paris cherche à déterminer le rôle joué par plusieurs représentants politiques et sportifs de l’Etat français dans la désignation du Qatar comme hôte de la prochaine Coupe du monde.

Le Qatar avait été préféré en 2010 aux candidatures australienne, japonaise, sud-coréenne et américaine. Depuis cette attribution, 16 des 24 membres du comité exécutif de la FIFA ont été « radiés, suspendus ou restent sous le coup d’une enquête », rappelle Mediapart.

rens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *