MOIS DE LA PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS : LA CNSS DEVOILEES LE PROGRAMME

Une rencontre avec la  presse sur les activités du mois de la prévention des risques professionnels s’est tenue ce vendredi 1er avril à Lomé

Placée sous le thème « Journée africaine de prévention, 20 ans au service de la promotion de la sécurité et santé du travail: bilan et perspective ; quelles orientations pour l’émergence des pays francophones d’Afrique ? », cette conférence  a été organisée par la  Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), la Direction Générale du Travail (DGT) et la Direction Générale de la Protection Sociale (DGPS).

Cette conférence de presse prélude le 20e anniversaire du mois de la prévention des risques professionnels dont l’apothéose est prévue le 30 avril prochain. Elle a été co-animée par le directeur de cabinet du ministère de la Fonction Publique, du Travail et de la RéformeAdministrative, Kassegné Donko et le directeur général de la CNSS, Koffi Kadanga Walla.

Les orateurs ont laissé entendre qu’en raison de la nécessité de promouvoir la création des Comités de Sécurité et Santé au Travail (CSST) et de prévenir les accidents de la circulation, un accent particulier est mis sur les activités permettant de répondre à ces deux préoccupations. Selon eux, cette célébration est une occasion de marquer un arrêt afin de jeter un regard rétrospectif sur les chantiers ouverts dès la création de l’Inter Africaine de la Prévention des Risques Professionnels (IAPRP). Ils ont souligné qu’il faut relever les succès et les échecs pour mieux orienter les actions afin de promouvoir la sécurité et la santé des travailleurs dans les entreprises.

Se  référant  aux  récents  statistiques  du  Bureau  International  du  Travail  (BIT),  les conférenciers ont fait remarquer que les accidents du travail et les maladies professionnelles sont à l’origine de la mort de 2 millions de personnes dans le monde et plus de 268 millions d’accidents de travail non mortels. A cela, s’ajoutent 160 millions de nouveaux cas de maladies professionnelles enregistrées tous les ans.

Sur la situation au Togo, ils ont fait allusion aux données de la CNSS qui indiquent qu’au cours de ces trois dernières années (2013, 2014 et 2015), il a été respectivement enregistré 1675, 1210 et 1502 cas d’accidents de travail et de maladies professionnelles. Ils ont relevé des mesures prises par le gouvernement pour renforcer l’arsenal juridique en matière de législation de travail, mentionnant l’arrêté du 26 mai 2011 fixant les modalités d’organisation et de fonctionnement du CSST.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *