Lutte contre le Coronavirus au Togo/La Centrale syndicale « Le Groupe des Syndicats Autonomes » appuie ses syndicats de base par le don des kits sanitaires

Exif_JPEG_420

La centrale syndicale Le Groupe des Syndicats Autonomes n’a pas voulu rester en marge de la bataille qui se mène contre le coronavirus dans le monde et particulièrement au Togo. Ladite centrale dirigée par M. GUEZO Koffi Adjé était au front le vendredi 17 avril dernier à travers une conférence organisée à l’intention de ses syndicats de base.

Neuf syndicats de base présents à cet évènement ont été sensibilisés sur la nouvelle pandémie de coronavirus qui secoue actuellement le monde et dont notre pays le Togo n’est pas épargné. Deux médecins à savoir Docteur Iliassou et Docteur Dorkenoo Kokou médecin du travail ont été sollicités par la centrale pour donner plus de détails sur la maladie du COVID-19 à ses membres. Ces deniers dans leurs explications se sont évertués à faire connaitre l’origine de ce mal, ses manifestations, ses méthodes de prévention à l’assistance. Ils ont surtout insisté sur les risques qu’encouraient les gens en se mettant dans une approche de l’automédication. « S’il est dit que la chloroquine et l’hydroxychloroquine  sont utilisées dans le traitement du Covid-19, cela ne veut pas dire qu’elles servent à prévenir ce mal », a martelé Dr Dorkenoo.

Exif_JPEG_420

Ils ont en outre fait savoir à l’assistance que le seul moyen efficace de nos jours pour éviter le Covid-19 est le respect scrupuleux des mesures prises dans le cadre de la lutte contre ce mal : lavage régulier des mains, tousser ou éternuer dans le coude ou dans un mouchoir, observer une distance d’au moins un mètre de son prochain, ne plus se serrer les mains pendant la salutation, le port d’un masque et des gants, rester à la maison chez soi si on a rien à faire.

Après cette conférence de sensibilisation, le GSA a procédé à la distribution des kits de santé au neuf syndicats de base. Ces kits sont composés de lave-mains, des cache-nez, des flacons de savon liquide. En plus de ces choses, le Syndicat National des Domestiques du Togo a particulièrement reçu une enveloppe financière de 400 mille francs destinée à soutenir ses membres qui se plaignent de l’interruption de leur activité depuis l’avènement du coronavirus.

A propos de cette journée, le Secrétaire Général de cette centrale organisatrice de cette sensibilisation Guézo Koffi Adjé a laissé entendre que face à la menace du coronavirus, l’implication de tout le monde doit être de mise pour le combattre. A ce sujet, il pense qu’il sied de pouvoir expliquer aux syndicats la pandémie du coronavirus par des spécialistes de santé afin que dans les lieux de travail tous les employés puissent respecter les mesures afin d’éviter la contagion. Il les a aussi exhortés à porter des informations nécessaires sur la maladie à leurs membres.

Edwardo Le Bénis