Lors de la dernière édition de l’IATF en Afrique du Sud, la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) a organisé deux événements dans le cadre du programme AATB, afin de partager sa vision et ses projets visant à accélérer le commerce Intra-africain

La Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC) (www.ITFC-idb.org) et ses partenaires impliqués dans le programme Arab-Africa Trade Bridges (AATB) se sont joints aux parties prenantes stratégiques et aux acteurs des secteurs public et privé pour l’édition 2021 de la Foire commerciale intra-africaine (IATF), qui a eu lieu dans la ville de Durban en Afrique du Sud.

La délégation de l’ITFC dirigée par le Directeur Général M. Hani Salem Sonbol a participé à de nombreux panels pour partager la vision et les programmes de l’ITFC visant à accélérer le commerce sur le continent africain et au-delà. L’ITFC était égalalement l’organisateur de deux événements annexes impliquant des parties prenantes dans le secteur pharmaceutique.

L’un d’eux, une table ronde organisée pour discuter  de l’impact du Programme de « l’harmonisation des normes pour les produits pharmaceutiques et les dispositifs médicaux en Afrique », a eu lieu le 17 novembre 202  et a réuni des intervenants  d’Afreximbank, d’ITFC, d’Organisation Africaine de Normalisation (ARSO), du Secrétariat Général de l’AfCFTA, de la Commission de l’Union africaine et d’autres parties prenantes importantes. Les discussions ont exposé l’impact de la fabrication locale de vaccins et de médicaments et lee mesures de redressement de l’Afrique après la pandémie. La table ronde s’est conclue avec des acteurs clés des secteurs de la santé et de la pharma en Afrique et des partenaires s’engageant à investir davantage dans la croissance des secteurs.

La délégation a également facilité, sous l’égide du programme de l’AATB, la 4ème édition des réunions d’affaires arabo-africaine sur les produits pharmaceutiques et les dispositifs médicaux les 17 et 18 novembre 2021. Ces réunions permettent de combler le fossé entre les hommes d’affaires et les responsables concernés des régions arabe et africaine et d’accroître les opportunités de commerce et d’investissement entre les pays des deux régions. Elle a également offert aux producteurs pharmaceutiques arabes l’opportunité d’établir des contacts d’affaires avec les acteurs et les pharmacies nationales en Afrique.

Le directeur général de l’ITFC a également participé à un panel de haut niveau sur le pouvoir des salons commerciaux dans l’ouverture des marchés et la construction de ponts de commerce et d’investissement, et lors d’un panel sur les initiatives de promotion du commerce des institutions multilatérales de financement du développement dans le contexte de l’AfCFTA.

Parlant de l’engagement de l’ITFC envers le commerce intra-africain et de sa présence à l’événement, M. Hani Salem Sonbol, Directeur Général de l’ITFC, a déclaré : « L’ ITFC et ses partenaires se sont engagés à stimuler le commerce intra-africain et arabo-africain et notre présence aujourd’hui à l’ IATF 2021 est conforme à cet engagement. Nous avons eu l’occasion d’exposer les progrès réalisés à ce jour en matière d’harmonisation des normes des produits pharmaceutiques et des dispositifs médicaux en Afrique et de consulter l’état actuel du commerce intra-africain du point de vue de nos partenaires et d’autres acteurs clés du continent. Nous avons partagé des idées et en avons appris davantage sur la dynamique post-Covid et nous allons tirer parti de tout cela pour mieux servir nos pays membres. »

L’événement s’est terminé par un engagement renouvelé des différentes parties prenantes à faciliter le commerce intra-africain et arabo-africain en s’appuyant sur l’Accord de libre-échange continental africain (AfCFTA) et le programme AATB.