LES SCHEMAS DIRECTEURS D’AMENAGEMENT ET DE L’URBANISME DES VILLES D’ANIE, D’AGBANDI ET DE BLITTA VALIDES

Les schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme des villes d’Anié, d’Agbandi, d’Amlamé et de Blitta ont été validés les 7, 11 et 12 décembre dernière dans ces localités.

Ces schémas directeurs ont pour rôle d’orienter le développement urbain de ces villes d’ici à l’horizon 2035, et de promouvoir des actions et investissements pour un développement local, en vue d’améliorer durablement les conditions de vie des populations.

L’objectif de ces rencontres est de valider les rapports des schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme de ces localités élaborés par le gouvernement à travers le ministère de l’Urbanisme de l’Habitat et du cadre de Vie pour la maitrise du développement spatial des villes.

Il s’agit aussi pour le gouvernement de mettre à la disposition des collectivités territoriales des outils de maîtrise de l’espace qui permettront d’instaurer une véritable synergie d’action pour promouvoir le développement social intégré des zones urbaines pour la mise en œuvre de la décentralisation au Togo.

 

« A Amlamé, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et du cadre de vie, Me Fiatowo

Kwadjo Sessénou a entretenu l’assistance sur l’autorisation pour le lotissement et le permis de construire, la lutte contre les lotissements clandestins, les réserves administratives ainsi que l’indemnisation des propriétaires dont leurs terrains se trouvent dans les réserves urbains. Il a exprimé la satisfaction et la reconnaissance du gouvernement à l’endroit des partenaires au développement, des organisations de la Société civile et du secteur privé, pour leur contribution à la recherche des solutions idoines à la résorption des phénomènes de la pauvreté urbaine en général et du chômage des jeunes en particulier ».

«  A Anié, Agbandi et Blitta, le directeur du cabinet du ministère de l’Urbanisme, de l’habitat et du cadre de Vie, Edoh Komlan, a indiqué que ces schémas directeurs ont été réalisés dans le cadre du programme 2 de la politique nationale de l’habitat et du développement urbain intitulé : « Développement spatial harmonieux et équilibré des centres Urbains ». Il a aussi salué la disponibilité des autorités locales et félicité l’agence « ECAUH » pour le professionnalisme avec lequel les travaux ont été conduits puis exhorté toutes les parties prenantes aux projets à s’impliquer dans l’appropriation de ce document. « Les villes sont des plaques tournantes pour les idées et elles connaissent une croissance démographique importante dont le principe conséquence est l’aggravation de la pauvreté urbaine qui se caractérise par la prolifération de l’habitat spontané, le difficile accès des couches vulnérable aux services sociaux de base, le chômage accru des jeunes et les fléaux sociaux subséquents », a souligné M. Edoh. Ces schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme a-t-il précisé permettront de surmonter les difficultés et de faire en sort que les villes et établissements urbains soient ouverts à tous.

En présentant ces schémas directeurs aux acteurs impliqués de ces villes, notamment, les chefs traditionnels, les présidents des Comités Villageois/Cantonaux de Développement (CVD/CDQ), les autorités de la préfecture, les géomètres, les acteurs du développement local, les chefs des collectivités et propriétaires terriens, M. Azonvidé Hervé de l’Agence « ECAUH » a rappelé les résultats les plus significatifs de ce diagnostic et sur comment agir sur les lignes forces de l’urbanisation. Il a aussi présenté à ces derniers le schéma explicatif d’élaboration desdits schémas directeurs et les principes d’élaboration des grandes orientations qui ont pris en compte les infrastructures futures telles que, les nouveaux marchés, la construction des ponts, les voies de contournement, les rails et les usines.

Les préfets de ces préfectures ont invité les populations à s’approprier ces outils de développement en faveur des couches les plus vulnérables et des plus pauvres pour une croissance durable de l’économie togolaise.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *