LES MEMBRES DE LA FCT VALIDENT LE RAPPORT DU DIAGNOSTIC STRATEGIQUE RAPIDE

Spread the love

Les membres de la Faîtière des communes du Togo (FCT) ont pris part, les 14 et 15 septembre à Atakpamé, à un atelier de validation du rapport du diagnostic stratégique rapide (DSR).

L’atelier est initié par le bureau de la FCT avec l’appui financier du Projet de renforcement des compétences régionales en matière de décentralisation en Afrique de l’ouest (PRCDAO) de la Coopération technique Allemande GIZ en collaboration avec le Programme décentralisation et gouvernance (ProDecGIV) du Togo.

Le rapport du diagnostic stratégique rapide (DSR) est un document réalisé par le

Cabinet GECA Prospective. Il permettra à la FCT de contribuer efficacement au renforcement de la décentralisation et à une pleine expression des territoires dans le développement local au Togo.

Les travaux ont permis aux participants d’examiner et d’enrichir ce document provisoire en vue de sa validation. Les acteurs ont également planché sur la validation du plan d’action pour orienter les futures activités de la FCT.

Mme Kouigan a indiqué que ce rapport permettra à tous les acteurs d’avoir un aperçu général de la FCT, de ses capacités actuelles effectives et aussi des éventuels goulots d’étranglement qui pourraient inhiber l’impact de ses interventions afin d’en faire un instrument réellement efficace. La présidente de la FCT a exprimé ses reconnaissances au gouvernement pour les multiples actions en faveur du développement des collectivités territoriales et à tous les partenaires qui accompagnent le Togo dans le processus de décentralisation.

Le conseiller technique régional du PRCDAO, Ouedraogo Rémi a souligné que ce

projet « offre des plateformes d’échange et d’apprentissage transfrontalières qui renforcent la capacité des structures partenaires à produire de meilleurs résultats, en coopération étroite avec les programmes bilatéraux de décentralisation mis en œuvre par la coopération allemande au Togo ». Il a félicité la FCT pour cette initiative qui va conduire à des conclusions opérationnelles et déterminantes en vue de relever les forces et les faiblesses de la faîtière et de s’appuyer sur les leçons apprises afin de mieux assurer sa mission pour un développement local durable.

Par ailleurs, une convention entre la FCT et la Fédération nationale des communes tunisiennes (FNCT) a été signée. Les documents ont été paraphés par la présidente de la FCT, Mme Kouigan Ahofa Yawa et le président de la FNCT, Adnen Bouassida. Cette convention est un accord d’échange de bonnes pratiques et de coopération visant au renforcement institutionnel propice à un enracinement de la décentralisation entre le Togo et la Tunisie. YI/BA

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp