Les leaders Communautaires du Canton de Bè et d’Amoutivé on été Sensibilisé sur le Civisme et la Citoyenneté à lomé.

La préfecture du Golfe a organisé un atelier d’information et de sensibilisation des leaders communautaires de Bè et d’Amoutivé, sur le civisme et la citoyenneté le vendredi 28 septembre 2018 à lomé.

Cette rencontre placée sous le thème « Le leader communautaire face au défi de la restauration de sa dignité, de la préservation de la paix et de la cohésion sociale » met fin à la série d’ateliers organisés à l’intention des leaders communautaires, notamment les chefs traditionnels et les membres des Comités de Développement à la Base (CDB) des localités d’Aflao-Sagbado, Aflao-Gakli, Baguida, Bè et Amoutivé.

L’objectif est de renforcer les capacités des participants sur les notions de civisme, de citoyenneté, de préservation de la paix et de cohésion sociale. Il s’est agi également de les convier au respect et à la protection des biens publics et de leur distribuer des guides relatifs aux codes de l’environnement et de la santé publique, devant leur permettre d’assurer efficacement leurs rôles et responsabilités.

Les travaux ont porté sur 5 sous-thèmes que sont « Aperçu général des textes législatifs et réglementaires organisant le statut des chefs traditionnels au Togo », « Les CDB, quel défi pour le développement communautaire ? », « L’importance des leaders communautaires dans le développement local », « Le Mind Education, un sursaut patriotique pour un développement harmonieux » et « Le rôle et la responsabilité des leaders communautaires en période électorale ».

Le préfet du Golfe, Komlan Agbotsè a réitéré la nécessité d’organiser de telles rencontres au profit des leaders communautaires qui jouent, un rôle prépondérant au sein de leurs populations.

Il a ensuite invité les participants à traduire dans les faits les enseignements reçus en vue de faire de leurs communautés des modèles et promotrices de développement durable.

Même son de cloche chez le président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe Aboka Kossi qui a invité les bénéficiaires de cet atelier à la maîtrise du contenu du code de l’environnement et de la santé publique et les vulgariser dans leurs localités respectives.

Le représentant du chef du canton de Bè, Togbui Gbonvié-Akakpo s’est réjoui de la tenue de cet atelier qui a permis aux leaders communautaires d’être édifiés sur leurs rôles et responsabilités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *