Le Togo n’oublie pas la Journée mondiale de la Banque

Malgré la pandémie du coronavirus, le Togo célèbre comme le monde entier, la Journée mondiale de la Banque. En effet, elle est célébrée dans le monde chaque 4 décembre. Au Togo, il n’y aura pas de grands rassemblements mais la sensibilisation reste prioritaire. Le Syndicat des Employés et Cadres des Banques, des Etablissements Financiers et des Assurances du Togo(Synbank) a adressé un message à tous ses membres.

Le Syndicat par la voix de sa Secrétaire générale, Mme Joséphine Patassé met l’accent sur le travail bien fait. Un message a été adressé aux banquiers togolais ce jour. « Le respect de la hiérarchie, des procédures est très important. Il faut que les banquiers évitent d’être complices de vols  et autres pratiques répréhensibles à cause de propositions mirobolantes. Ces phénomènes mettent en mal le quotidien de nombreux travailleurs», a expliqué la Secrétaire générale.

Mme Patassé se réjouit du fait qu’aucune banque n’ait été fermée durant cette difficile période de pandémie. Pour elle, c’est une bonne nouvelle d’autant plus qu’il n’y ait pas eu de soucis majeurs ces derniers temps.

Dans son appel de circonstance, la première responsable du Syndicat en appelle au respect scrupuleux des mesures barrières. A l’endroit des administrateurs de banques, la secrétaire générale plaide pour qu’ils puissent soutenir dans la mesure du possible le personnel de banque. Cela permettra malgré cette fin d’année morose de fêter. Elle remercie tous les dirigeants de banques pour les efforts fournis afin que le travail puisse continuer en ces temps de pandémie.

« Cette année, nous demandons à chaque banquier de rester chez soi et fêter afin d’éviter les cas de contamination », a-t-elle conclu. Son espoir, c’est qu’un vaccin soit le plus tôt disponible pour tout le monde pour une lutte efficace contre le coronavirus.

Pour information, cette journée a été proclamée le 19 décembre 2019 par l’Assemblée générale des Nations Unies grâce à l’adoption de la résolution A/RES/74/245. Elle reconnaît ainsi le potentiel des banques dans le financement du développement durable.

Aa