LE PREFET COL AWATE LANCE LES TRAVAUX D’AFLAO-SAGBADO

Le préfet du Golfe, Col Awaté Hodabalo a lancé les travaux d’ouverture d’une voie allant du centre de tri (dépotoir) de Sagbado vers Adélakomé dans le canton d’Aflao-Sagbado ce mercredi 15 novembre.

La cérémonie de lancement s’est déroulée en présence du président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe, Aboka Kossi, du représentant du chef canton d’Aflao- Sagbado, des chefs de villages, des membres du Comité Villageois de

Développement (CVD) et des riverains.

L’aménagement de cette voie distante d’environ 2 km s’inscrit dans la politique des grands travaux du chef de l’Etat et vise à faciliter après un mois d’ouvrage, la circulation sur cette voie large de 30 m.

Les travaux qui seront réalisés par l’Entreprise Ognamir Le Bâtisseur-Bâtiments et Travaux Publics (OB-BTP) sont financés à 14.900.000 FCFA sur fonds propres du conseil de préfecture grâce aux différentes taxes collectées auprès des acteurs économiques. Ils consisteront au désherbage, à l’enlèvement des troncs d’arbres et de bâtisses sur la voie ou débordant les limites autorisées, au reprofilage, au rechargement des points critiques et au traçage des fosses latéraux et divergents.

A en croire le préfet, la mobilisation des habitants témoigne de leur adhésion à la politique de grands travaux du président de la République dont ce projet qui a été élaboré de façon inclusive et participative avec l’adhésion de leurs leaders communautaires. Le col. Awaté a invité ses interlocuteurs à prendre soin de l’ouvrage qui sera réalisé en évitant de jeter des ordures sur la voie ou d’obstruer des canaux de drainage des eaux pluviales avec des déchets solides ou des sachets en plastiques. Pour lui, il importe de sauvegarder les infrastructures réalisées par le gouvernement pour éviter que l’argent du contribuable qui devrait servir à d’autres projets de développement serve malheureusement à réparer les ouvrages déjà exécutés, ce qui retarde le développement.

Le représentant du pouvoir central a également sensibilisé son auditoire sur la nécessité de préserver à tout prix la paix gage de tout développement. Il a insisté entre autres, sur l’amour du prochain, la non-violence, la tolérance, l’acceptation de l’autre, le dialogue, le vivre ensemble bref le civisme pour préserver les acquis socio-économiques et poursuivre les autres chantiers de développement. Selon le préfet, brûler les pneus sur la voie publique, détruire les biens publics et privés sont entre autres des comportements antidémocratiques à proscrire car, affirme-t-il, la démocratie exige le respect de l’autorité, de la loi et de la liberté des autres.

Il a appelé ceux qui occupent les réserves administratives à quitter volontairement les lieux au risque d’en être contraints afin de permettre à l’Etat de construire des ouvrages socioéconomiques dont un lycée dans le canton avant la rentrée prochaine. Ce lycée permettra dit-il à ceux qui n’ont pas les moyens d’envoyer leurs enfants dans les structures privées de pouvoir eux aussi scolariser sereinement leurs progénitures.

Le Col Awaté a convié le directeur de l’OB-BTP, Palouki Essodina a exécuté les travaux dans les règles de l’art conformément au cahier de charge.

Même son de cloche du côté du président de la délégation spéciale de la préfecture du Golfe, Aboka Kossi, qui a aussi insisté sur la paix et la vision du chef de l’Etat qui veut que toutes les voies soient ouvertes dans tous les cantons en prévision de leur bitumage future. Au total, une dizaine de voies seront ouvertes dans le canton d’Aflao-Sagbado, a-t-il confié, assurant que ces travaux se dérouleront aussi dans les prochains jours dans les cantons d’Agoè-Nyivé et de Togblékopé.

Le représentant du chef canton d’Aflao-Sagbado, Togbui Alley VII s’est réjoui du démarrage des travaux puis exprimé sa gratitude au président de la République pour avoir pensé à leur localité. Il a promis que les chefs joueront leur partition dans la sensibilisation des populations à la libération des réserves et à l’entretien de cette voie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *