Le musicien italien Ennio Morricone est décédé

Le compositeur italien Ennio Morricone, l’un des plus célèbres et prolifiques auteurs de musiques de film, est mort à l’âge de 91 ans, rapporte lundi l’agence de presse italienne Ansa. Il avait remporté un Oscar en 2016.

Ennio Morricone est décédé la nuit dernière dans une clinique romaine des suites d’une chute. Il s’était brisé le fémur il y a quelques jours. Le « maestro » italien « s’est éteint à l’aube du 6 juillet avec le réconfort de la foi », indique un communiqué de l’avocat et ami de la famille Giorgio Assuma, cité par les médias. « Adieu maestro et merci pour les émotions que tu nous a offertes », a réagi sur Twitter Roberto Speranza, ministre de la Santé.

Né à Rome en 1928, Ennio Morricone commence à composer dès l’âge de six ans. A dix ans, il s’inscrit au cours de trompette de la prestigieuse Académie nationale Sainte-Cécile à Rome, où il est remarqué par le grand professeur Goffredo Petrassi. Il étudie également la composition, l’orchestration, l’orgue et s’initie à la musique sérielle.

Une collaboration fructueuse avec Sergio Leone

Après avoir débuté par la musique « sérieuse », il commence en 1961 à 33 ans au cinéma avec « Mission ultra-secrète » de Luciano Salce. Trouvant les musiques de films italiens médiocres et mièvres, il veut les renouveler et imposer un style plus « américain ». La célébrité arrive avec « Pour une poignée de dollars » (1964) de Sergio Leone. Sa collaboration fructueuse avec le maître du western spaghetti lui apporte une réputation internationale (« Il était une fois dans l’Ouest », « Le Bon, la Brute et le Truand »).

Au final, plus de 500 bandes originales parmi lesquelles, celles des films du réalisateur italien, de grands films à succès comme « Les Incorruptibles », « Cinéma Paradiso », les films d’Henri Verneuil avec Belmondo dont « Le clan des Siliciens » ou encore les trois films de « La Cage aux folles ».

>> Les plus grands succès d’Ennio Morricone: