Le canton d’Amoussime dans le Yoto dispose d’une nouvelle USP

vue

Hier jeudi  4 juin,  a eu lieu  dans la préfecture Yoto plus précisément dans le canton d’Amoussime, l’inauguration d’une Unité sanitaire Préfectorale, (USP). Une œuvre d’un fils de la localité et cadre, Gilbert Aziaka  soutenu financièrement et techniquement par  les ONGs  AGAIB-région maritime entendez, Agence d’Appui  aux Initiative de base  et  Handicape international. Cette nouvelle USP vient ainsi en remplacement   à l’ancien devenue  trop exigüe  pour la population.

Pour l’initiateur du projet et porte-parole des populations d’Amoussime,  M.Aziaka  Gilbert l’émotion est grande. «  C’est un besoin qui se ressentait depuis  que  nous  sommes  dans ce village, nos maman nos  femmes allaient  très loin à Tabligbo pour se faire soigner ou accoucher. Au moment où nous avons trouvé ce projet il fallait une mobilisation  de la population,  et c’est ce que nous avons pu faire.  Nous remercions aujourd’hui AGAIB  qui  a accepté  notre proposition et  ils ont construit ce centre. Je crois que ce jour est un grand jour  pour notre milieu  en ce sens que toute la population s’est mobilisée et elles ont manifesté  leur joie  pour ce joyaux  qu’on a construis pour eux », s’est réjouis M. Aziaka, pour qui   la construction de cette USP n’est que le début  d’un vaste  projet de développement du canton d’Amoussime.

Même sentiment chez le directeur préfectoral sanitaire,  Dr Lambonkale, qui promet aux donateurs,  un bon usage du joyau. « Nous tenons à remercier très sincèrement ces deux ONGs pour tout ce qu’ils ont fait  dans notre localité. Nous les rassurons de veuillez à une utilisation rationnelle  de tout ce qu’ils ont mis à notre disposition pour servir la population », a promis   le Directeur  préfectorale du district,  Dr Lambonkale.

Le préfet  de Yoto, Toudeka  Gado et  le Chef Canton d’Amoussime,  Togbui Akpodo Toklokpa III, ont  tout tant  remerciant les donateurs émis le vœu  que l’agence AGAIB-région maritime  et Handicap  soient toujours de leur coté pour  d’autres projets, ceci  pour le développement de la localité  ainsi que de la préfecture.

Un vœu qui  à en croire le coordonnateur d’AGAIB-région maritime, est  possible si les projets soumis respectent les critères d’intervention de l’agence comme ce fut le cas dans l’exécution dudit projet.

« Il faut dire qu’au niveau de l’agence  AGAIB région maritime ou bien dans toutes les agences AGAIB au togo,  les projets émanent  d’abord des communautés, pas à l’agence de prendre des initiatives. Lorsque la  communauté nous apporte son  projet ou ses  besoins,  nous on procède à l’instruction.  On vient pour  voir si le besoin est réel.  Si le besoin  est fondé. Donc   nous sommes arrivés et nous avons constaté  effectivement que c’est  un  besoin pour cette communauté  et  qu’il faille répondre favorablement et c’est ce que nous avons fait. Si d’autres projets nous parviennent   et cela après étude  se révèlent important, l’AGAIB apportera son appui»,  a rassuré   le coordonnateur  générale  de AGAIB-région maritime, Agbemavi komlan Dzifanu.

L’occasion a été pour  Handicape Internationale  de sensibiliser la population  du canton surtout les femmes  sur la « santé maternelle ». Ceci à travers la mise en œuvre du  projet,  « Amélioration de la prise en charge de la santé de la mère et de l’enfant dans la région maritime au Togo » initié  dans le but  d’inciter  les femmes  à respecter  le programme de consultation prénatale ainsi que celui des consultations  du nouveau-nés  dans ces premiers années.  Des jeux et des prestations de groupe  sur la thématique était au menu de la rencontre.

En rappel,  l’USP est composée  d’un bâtiment de  cinq chambres, d’un incinérateur, et d’une latrine de cinq cabines. Elle est financée à hauteur de  25  millions de F Cfa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *