L’association NOHA apporte l’espoir d’une meilleure vie à une trentaine de jeunes togolais handicapés

 

 

À l’initiative de l’association NOHA, il est organisé à partir de ce mardi 27 mars jusqu’au vendredi 30 mars 2018 des opérations chirurgicales gratuites au CHU Sylvanus Olympio à l’ endroit  d’une trentaine d’enfants handicapés.

À en croire ces promoteurs,  cette campagne humanitaire de trois jours, permettra de prendre en charge les enfants qui souffrent des malformations viscérales ou des malformations des organes.

Des chirurgiens pédiatres de France sont venus en aide par un appui technique et logistique à l’association NOHA  afin d’apporter leur expertise  à leurs collègues.

Pour le Pr Benoît de Billy, chef service de chirurgie pédiatrique du CHU jean Minjoz de Besançon et membre fondateur de l’association NOHA, que je cite : « Nous sommes venus de Besançon apporter notre expertise à nos collègues du Togo à travers l’association NOHA. Notre mission consistera non seulement, à opérer une trentaine d’enfants dans une approche participative avec nos collègues d’ici, mais également à les former, le tout dans une sorte de compagnonnage avec la FETAPH (Fédération  Togolaise des Associations de Personnes Handicapées) »

Depuis le début de la campagne, une soixantaine de jeunes enfants accompagnés de leurs parents sont venus se faire consulter ; mais force est de constater que pour cette  phase, c’est uniquement une trentaine d’enfants qui pourraient bénéficier de cette opération chirurgicale.

L’association NOHA, ayant vu jour depuis septembre 2016 suite à une opération dont a bénéficié une jeune fille du nom de NOHA en France a pour objectif de transformer la vie des enfants marqués par le sort, aider à trouver des solutions, diminuer  voire supprimer leur handicap à travers des opérations chirurgicales.

 

En Afrique et particulièrement au Togo, avoir un enfant handicapé n’est qu’un lourd fardeau du point de vue matériel et psychologique pour la famille. La plupart de c’est enfants faute de moyens d’encadrement et de structures adaptées restent porteurs de leur handicap et deviennent surtout  un poids  pour leur entourage et la société toute entière à l’âge adulte.

L’association NOHA ambitionne atteindre près de 60 enfants à travers ses campagnes organisées deux fois par an en leur offrant un suivi et accompagnement voire des parrains.

Retenons que pour un enfant, le coût de cette opération chirurgicale s’évalue à 200 000 francs CFA.

L’association  compte à long terme créer un pôle de compétence chirurgicale pédiatrique d’excellence qui va inclure la formation des chirurgiens pédiatres et la construction d’un bloc opératoire pédiatrique de référence  grâce aux soutiens de ses partenaires locaux  tels que Onomo, Air France, la société Togolaise des postes,  port autonome de Lomé, institut français de Lomé, etc.

Alfred Nadjere

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *