L’association Eco Centre Togo présente sa formation Eco-bio construction

Dans le cadre du projet « Société civile universitaire » du SCAC Service de Coopération à l’Action Sociale de l’ambassade de France au Togo , L’association Eco Centre Togo présente sa formation Eco-bio construction

Le mercredi 10 septembre, la présentation de la formation en éco-bio s’est tenue à Adidogomé à côté du centre culturel Mytro Nunya en présence du représentant du ministre de l’action sociale, de celui de l’ambassade de France au Togo ainsi que d’autres éminentes personnalités. Il s’agit de la restitution d’un centre de formation en éco-bio construction. La présentation a été faite par l’association Eco centre Togo, une association qui s’est donnée pour tâche la construction des bâtiments écologiques avec des matériaux écologiques notamment les briques rouges compressées ou stabilisées, les fibres, les bambous,… En 2010, le Service de Coopération à l’Action Culturelle de l’ambassade de France avait lancé un appel d’offre « Projet Société civile universitaire » auquel l’association a soumissionné. Son projet ayant été retenu parmi les cinq meilleurs sur 121 enregistrés par le SCAC, les premiers résultats de la réalisation de ce projet ont donc été présentés aux hommes de médias.
Pour Bénoît Agbévé, président de Eco centre Togo, l’objectif de ce projet de deux ans est de « former un groupe d’apprenants de 10 jeunes déshérités aux différentes techniques d’application en éco-bio construction, aux techniques de transformation et d’intégration des matériaux naturels de proximité dans la construction tels la paille, les roseaux, le bambou, le bois, l’argile, l’écorce de riz,… Il s’agit aussi d’obtenir l’expertise des universitaires, des éléments sur la politique de communication autour de l’éco-construction et de la construction en agglos… » La valorisation de ces matériaux, la vie dans un environnement sain, l’attachement à cet environnement et surtout la lutte et la réduction considérable de la pollution caractérisent donc la vision de l’association Eco centre Togo, ce qui leur a même valu le soutien financier du SCAC à hauteur de 6 million de FCFA dans l’accomplissement de ce projet toujours en chantier. M. Gilles Petit, Conseiller de coopération à l’action culturelle et représentant de l’ambassadeur de France au Togo n’a pas caché ses encouragement à Eco centre Togo ainsi qu’à la suite du projet : « Eco centre Togo a su développer un projet ambitieux et qui répond parfaitement aux critères de sélection… Grâce au dynamisme des acteurs d’Eco centre Togo, je suis assuré de la pérennité du centre de formation et espère plein succès aux jeunes apprenants qui recevront, je n’en doute pas, un enseignement de qualité »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *