LA SECRETAIRE GENERALE DE L’OIF ET D’AUTRES PERSONNALITES REÇUES PAR LA CHEFFE DU GOUVERNEMENT

Le Premier ministre, Mme Victoire Tomégah-Dogbé s’est entretenue, le jeudi 25 mars à la primature, avecla secrétaire générale de l’Organisation internationale de francophonie (OIF), Mme Mushikiwabo Louise. L’hôte de la cheffe du gouvernement justifie sa visite par la mission «santé médicale» à laquelle est investie son organisation et du faite qu’elle s’intéresse beaucoup aux enjeux mondiaux auxquels sont confrontés les pays membres. Concernant le vaccin AstraZeneca, Mme Mushikiwabo a indiqué avoir rassuré le Premier ministre, des actions de mobilisation de son organisation dans l’initiative Covax, pour permettre que la deuxième dose soit administrée au Togo dans les délais scientifiquement prévus. «J’ai saisi  l’occasion pour féliciter Mme Tomégah-Dogbé pour la bonne gestion de cette pandémie. C’est extrêmement difficile pour tous nos pays et pour le monde entier, mais le Togo a su gérer cette crise sanitaire avec méthode et intelligence systématique», a affirmé Mme Mushikiwabo Louise. La secrétaire générale de l’OIF a, révélé que comme le mois de mars est dédié aux femmes et la journée internationale de la francophonie est célébrée également le 20 mars, elle fera quelques visites aux femmes togolaises bénéficiaires du fonds de la francophonie. «Il s’agit de les encourager dans leurs activités de survie en cette période économiquement très compliquée», a-t-elle dit. La veille, Mme Victoire Tomégah-Dogbé a reçu en audience les ambassadeurs, de laRépublique du Mali, El hadj Abdoul Kader Touré; du royaume de Norvège, Knut Eiliv Lein, tous accrédités au Togo. La cheffe du gouvernement a aussi conféré avec l’administrateur du groupe Afrique II de la Banque mondiale (BM), Alphonse Ibi Kouagou. Les échanges ont globalement porté sur les liens de coopération et sur la gestion de COVID-19. L’ambassadeur du royaume de Norvège, Knut Eiliv Lein a indiqué avoir félicité la cheffe du gouvernement pour sa nomination et saisi l’occasion pour discuter avec elle des stratégies pouvant permettre d’impliquer les femmes dans beaucoup de secteurs pour leur développement. «C’est une fierté que le Togo ait, pour une première fois dans son histoire, une femme à la tête du gouvernement», a-t-il ajouté. El hadj Abdoul Kader Touré, diplomate malien au Togo avec résidence au Ghana a, pour sa part exprimé, à travers Mme le Premier ministre, sa gratitude aux autorités togolaises et en particulier au chef de l’Etat pour son implication dans la gestion de la crise malienne par le biais du Groupe de soutien de la transition (GST).Pour l’administrateur du groupe Afrique II de la Banque mondiale (BM), Alphonse Ibi Kouagou, l’entretien avec Mme Victoire Tomégah-Dogbé a porté sur les questions relatives au développement de l’énergie et à l’économie numérique. «Nous avons surtout discuté de l’emploi des jeunes et des programmes sociaux liés, notamment à la santé en cette période de crise sanitaire due à la COVID-19», a déclaré l’administrateur.

AR/BV